Voguez sur les mers à la recherche du One Piece, le fameux trésor laissé par Gol D. Roger, roi des pirates ! Quel camp allez vous rejoindre ? Allez-vous arrêter tous ces pirates ? Serez-vous révolutionnaire ? Un chasseur de prime ? Qui sait ?

Partagez|

Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Mer 15 Aoû - 18:59

    Une réunion entre pontes venait d’se terminer. Une réunion très ennuyeuse à laquelle j’avais été obligé d’participer. Deux capitaines corsaires avaient été présents : Kuma et Doflamingo. Des types tous aussi bizarres les uns que les autres. Ca avait parlé d’la recrudescence de la piraterie et d’autres choses. La routine quoi. Et j’avais presqu’été à deux doigts de dormir, si la vieille Tsuru n’avait pas eu la merveilleuse idée d’me piétiner le pied gauche en toute discrétion. C’était donc un peu dans les vapes que j’étais sorti d’la salle de réunion, avant de déambuler comme un ivrogne dans les grands couloirs d’la merveilleuse bâtisse qui surplombait la forteresse qu’était Marineford. Une fierté pour tout marine. Mais à la longue, ce train-train quotidien commençait un peu à m’fatiguer, et j’comprenais la paresse et la nonchalance d’mon supérieur direct, à savoir l’grand Ao Kiji.

    Mon objectif pour la journée était tout simple : Roupiller, roupiller… Et roupiller. Rien d’autre. J’avais trop la tête dans l’cul pour pouvoir faire autre chose correctement. Faut dire que la faute revenait à Kuzan. L’fourbe m’avait refoulé toute sa paperasse, avant d’aller s’adonner à son passe-temps favori : Se balader à bicyclette sur la mer après l’avoir gelé au préalable. De ce fait, j’avais passé toute la nuit à éplucher ses dossiers, sans pouvoir m’reposer convenablement alors que j’étais revenu d’mission depuis les Blues. Autant j’adorais ce type pour sa conception de la justice, autant j’le détestais pour sa paresse parce que j’étais moi-même un vrai flemmard. Chemin faisant vers mes appartements, j’vis plusieurs marines prompts à m’saluer respectueusement, mais j’étais tellement épuisé que j’n’avais ni la foi, ni la force pour leur répondre. Pas d’bol pour eux…

    Ce n’est que lorsque j’arrivai devant ma suite que mon visage s’illumina. La perspective d’faire un bon somme m’enchantait drôlement. Un sourire béat s’inscrivit sur mes lèvres, avant que j’n’ouvre rapidement ma porte. Mais j’étais tellement pressé à l’idée de ronfler comme l’dernier des rustres que j’n’avais même pas prit la peine de fermer convenablement ma porte après avoir pénétré les lieux. J’fis vite d’enlever mon lourd manteau et ma chemise avant d’sauter littéralement sur mon immense lit bien douillet. Torse nu, j’me glissai sous la couette au fur et à mesure, avant d’lancer un dernier regard sur la porte principale à moitié ouverte. Bof ! Aucune personne n’viendrait m’déranger et certainement que soldat allait la refermer pour moi, preuve d’respect. Dans tous les cas, j’n’avais rien à craindre. Et c’est dans cet état d’esprit serein que j’me mis littéralement à ronfler…


Dernière édition par Fenyang S. Alheïri le Jeu 13 Sep - 8:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Mer 15 Aoû - 20:33

    Quelle plaie ! C’est un jour tranquille à Marineford. Les Vice-amiraux sont en pleine réunion donc le reste des troupes peuvent vagabonder comme il le veule…. Sauf moi ! Mais pourquoi faut-il qu’il me pourchasse celui-là ? Il à pas de la paperasse à faire ?


    Effectivement l’Amiral Akainu s’occupait personnellement de mon « dressage » et sa conception de la justice ne me plait guère. Aujourd’hui encore il a prit du temps pour me « dresser »… enfin sur ordre de Père. Père désirais me voir mourir en plein entrainement et qui plus es Akainu faisait tout pour satisfaire les désirs de Père. Il pensait peut être avoir les bonnes faveurs d’un Tenryūbito officiel.

    Me faufilant dans les couloirs les moins prisé des patrouille j’essayé tant bien que mal d’échapper à mon « dressage ». Montant les étages et allant me réfugier dans les quartiers des Vice-amiraux. Je pourrais toujours me réfugier chez le grand père Garp. Tournant et retournant dans le dédalles de couloirs je me perdis comme à mon habitude. Et bien oui je n’ai absolument pas un très bon sens de l’orientation. J’entendis alors des pas résonné et je reconnue la démarche d’Akainu.

    Mon regard se posa alors sur une porte entre-ouverte. Sans faire le moindre bruit je pénétrer dans cette chambre tout en refermant avec grand soins la porte sans bruits. Ce n’est qu’à ce moment que j’entendis les ronflements. Me tournant je vis surement le plus bel homme de ma vie. Torse nue sur sont lit il dormait dans un sacré boucan de ronflement :


    « Sérieux comment il fait pour dormir avec ces propres ronflements ? »

    Puis mon sang se paralysa. Je le sentis. Akainu se tenais derrière la porte. Mon cœur s’accéléra quand celui-ci frappa à la porte et commença à l’ouvrir. Restant derrière je vis que l’homme c’était réveillé et me fixer d’un drôle d’aire. Surement qu’il ne s’attendait pas à me voir là. Je lui fis signe de ne pas dire que j’étais là lorsque la voix d’Akainu retenti :

    « Veuillez pardonner cette intrusion Vice-Amiral. Je suis à la recherche d’un soldat qui manque son entrainement. L’auriez-vous vue ? »

    Un Vice-Amiral ? Cet homme qui paraissait avoir cinq ou six ans de plus que moi !?


××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Mer 15 Aoû - 22:08

    A peine avais-je commencé à dormir profondément qu’un bruit m’réveilla vite fait bien fait. Quelqu’un toquait à ma porte. Chienne d’vie ! N’pouvait-on pas connaitre la paix à Marineford ?! Parce qu’entre les ordres, les emmerdeurs et la paperasse, j’en avais un peu marre. Plusieurs idées affluèrent en quelques secondes seulement dans ma tête, bien avant que j’ne me redresse avec une légère difficulté. C’pas pour dire, mais j’étais vraiment épuisé. J’ouvris lentement mes yeux rouges, avant d’les poser sur la porte. Et c’est à c’moment là que j’l’ai vu. Une jeune femme. Une femme qui s’retrouvait dans ma chambre. Mes yeux s’écarquillèrent, tandis que j’me demandais d’où elle sortait. Mais là n’était pas l’problème puisqu’elle m’faisait signe d’ne pas trahir sa présence. N’pas la trahir… D’accord, j’avais bien compris… Mais auprès d’qui ? La réponse à ma question n’tarda point puisque j’entendis une voix que j’reconnus sur le champ…

    • Non non, Akainu-san. Il n’y a personne avec moi. D’ailleurs, j’ai cru comprendre que Tsuru-san vous cherchait depuis pour fignoler quelques détails concernant la défense de la base de Navaronne. Elle doit être à son bureau.

    J’perçus un grognement d’la part de l’amiral, avant d’entendre ses pas s’éloigner. L’homme n’était apparemment pas satisfait de ma réponse, mais j’n’en avais cure, puisqu’il n’pouvait pas violer mon intimité quand bien même j’étais son subordonné hiérarchiquement parlant. Mon vrai supérieur était Kuzan, et rien que Kuzan. Pour l’reste, Sakazuki pouvait aller s’faire foutre, d’autant plus que le respect était de mise entre membres de l’amirauté. Qui plus est, la vieille Tsuru le cherchait réellement et n’avait pas arrêté de murmurer des insultes à l’égard de cet homme pour qui la justice punitive était la solution ultime contre la recrudescence de la piraterie. M’enfin… Toujours est-il que même si j’m’étais débarrassé d’Akainu, il restait tout d’même l’autre intruse qui m’faisait face… Et elle était vachement belle. ‘Fin… Vrai qu’elle était belle… Qu’elle avait de gros nichons que j’aimais bien toussa… Mais j’avais des heures de sommeil à rattraper, moi…

    • Bon… J’suppose que te faire sortir maintenant alors qu’il n’est pas loin et qu’il maitrise le haki de l’observation n’serait pas une bonne idée…Alors tu vas rester bien tranquille dans un coin, tandis que j’vais recommencer à dormir… Ensuite, tu t’assureras que la voie est libre et tu repartiras silencieusement comme tu es rentrée ici… On est d’accord ? J’suis sûr qu’on est d’accord !

    J’ne lui avais même pas laissé l’temps de répliquer que j’avais vite fait d’rabattre la grosse couette sur moi. Avant d’essayer d’dormir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Jeu 16 Aoû - 0:18

    Hourra il a fait déguerpir Akainu ! Sauvé pour quelques temps… c’est-à-dire jusqu’à ce qu’il me remette la main dessus. Maintenant je pouvais m’attarder un peut plus sur l’homme qui venait de me sauver la mise. Une peau mate comme je les adore. Ces cheveux… n’en parlons pas il était couché donc c’est normale qu’ils soient en bataille. Et des yeux vert encore endormis.

  • Bon… J’suppose que te faire sortir maintenant alors qu’il n’est pas loin et qu’il maitrise le haki de l’observation n’serait pas une bonne idée…Alors tu vas rester bien tranquille dans un coin, tandis que j’vais recommencer à dormir… Ensuite, tu t’assureras que la voie est libre et tu repartiras silencieusement comme tu es rentrée ici… On est d’accord ? J’suis sûr qu’on est d’accord !

    Et il se recoucha….. C’est vraiment un Vice-Amiral ? J’ai un énorme doute là. Me dirigeant vers le lit, montant dessus, tout faisant attention à ne pas écraser l’homme, je tirais la couverture pour découvrir une magnifique musculature. Plus craquant tu meurs ! Je voyais bien à son regard que je le dérangé mais bon il va pas m’envoyer bouler comme bon lui semble non plus. Je suis Lieutenant tout de même ne l’oublions pas.

    - Non mais tu te prends pour qui ? Toi Vice-Amiral ? J’ai de sérieux doutes ! Pas que je crois pas les dires d’Akainu mais bon.

    Comment osais-je lui causer de cette manière ? Et puis j’étais dans une position délicate car mon kimono était de petite taille et l’homme avait une belle vue par-dessous. Enfin jusqu’à ce que mon ventre se mette à gargouiller. M’accroupissant, pour me retrouver presque à califourchon, je pris mon ventre entre mes mains :

    - Haaaaa j’ai la dalle ! Père m’a privé de dîner et de petit déjeuné et depuis ce matin l’aute tas de magma me poursuis, j’ai pas put aller chiper dans la cuisine.

    Mon ventre se mit à grogner de mécontentement croissant. Après tout il était presque midi passé et j’avais loupé deux repas dont un très importants. Sans savoir pourquoi mais surtout entrain de commencer une crise d’hypoglycémie je posais ma tête sur le torse de l’homme.


[Pardon pour ce message un peut cours.]

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Jeu 16 Aoû - 7:20

    J’aurai dû la vendre auprès d’Akainu… J’aurais dû, c’est clair et net ! Que j’m’étais dit en grognant lorsque j’sentis clairement ma couette m’quitter et la jeune fille m’causer comme si j’étais son subordonné ou l’un d’ses potes. Apparemment, elle n’devait pas vraiment connaitre les mots respect et reconnaissance. Lorsque j’décidai d’la regarder, mes yeux tombèrent net sur sa petite culotte et sa croupe saillante. J’aurai pu rougir comme un p’tit puceau, mais c’était pas c’que j’avais jamais vu d’toute ma vie. Des femmes, j’en avais connu des tonnes, mais j’cherchais plus à m’caser maintenant qu’à passer mon temps à enchainer des conquêtes. Mais à peine voulais-je l’éjecter plus loin qu’elle se posa littéralement sur moi, avant d’avoir un malaise. Tout ça parce qu’elle n’avait pas bouffé depuis l’matin. C’bien ma veine. Moi qui voulais m’reposer, c’était raté. Clair qu’il m’fallait dorénavant aider cette poooov’ donzelle proie à un malaise des plus chiants…

    Sans dire mot, je pris la jeune demoiselle dans mes bras, histoire que son derrière n’soit plus en contact avec mon gros machin ; parce que bon, j’avais beau m’dire que j’voulais m’caser, mais j’pouvais pas résister éternellement à une belle femme bien foutue. J’me levai du lit, avant de traverser la pièce et de m’engouffrer dans une espèce de salon, qui faisait plutôt office de bureau. Faut dire que c’était à la limite du grand capharnaüm, mais j’pouvais dire que le rangement et moi, on n’était pas très copains copains. Nonobstant, l’coin était propre et plutôt bien décoré. On pouvait voir quelques fauteuils qui entouraient une basse table, à quelques mètres d’un grand bureau tout juste devant l’balcon où l’on pouvait admirer la superbe cité de Marineford. Mais ce jour là, tous les rideaux étaient rabattus, ce pourquoi nous étions plongés dans la pénombre. Dormir avec les fenêtres et le balcon ouvert ? Franchement, peu pour moi…

    • C’est tout c’que j’ai, donc, tu t’en contenteras…

    A peine avais-je fais trente secondes en son absence que j’étais déjà de retour. J’étais parti fouiller l’un de mes meubles où j’fourrais ma nourriture, avant d’y trouver un bon paquet de senbeis et une grosse bouteille de cola. L’avait qu’à faire avec, hein. De plus, j’avais ramené un comprimé que j’fis vite de lui faire avaler, une fois installé à ses côtés. Après quoi j’lui présentais les collations qu’elle devait bouffer. C’était quand même pas un malaise qui ferait fléchir une marine, si ? Pis fallait qu’elle s’reprenne, pour que j’puisse aller m’reposer. De ce fait, et vu que j’étais assis tout juste à ses côtés, j’passai un bras autour de ses épaules, avant de la tenir tout contre moi pour qu’elle puisse s’arranger à avaler c’que j’lui offert. On aurait dit une nounou, j’vous jure. Ma bonté m’perdra un jour et j’le sens de très loin. M’enfin, ca n'serait pas plus mal que d’mourir avec un fort sentiment d’abnégation… Et j'commençais même à m'sentir plus grand frère que nounou...

    • Comment tu t'appelles d'ailleurs… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Jeu 16 Aoû - 10:03

    J’étais au bord de l’évanouissement. J’avais très très faims et en plus avoir courue toute la matinée n’arrangé en rien mon cas actuel. Etant dans les vapes je sentis que je basculais. Dans mon état je crus faire un salto arrière mais se n’était point le cas. En faite l’homme m’avais prit dans ces bras et m’avait emmené dans une autre pièce. Me posant sur des fauteuils, bien moelleux au passage, il alla chercher de quoi remplir mon ventre. Des biscuits et une boisson sucrée. Mais avant ça il me fit avaler un cacheton. J’avalais péniblement en voyant la nourriture. Enfin j’allais pouvoir faire taire cet horrible estomac.


    Je sentis l’un des bras de l’homme entourer mes épaules. Ce que je fis ? Je me figeai et me mit à rougir comme une pivoine. Je senti son torse contre moi. Que devais-je penser à cet instant ? Pervers ou protecteur ? Après tout ce qu’il venait de faire pour moi, alors que je ne le méritais absolument pas, j’optais pour protecteur. Je commençais à manger un gâteau avec classe, et bien oui fille de Dragon Céleste j’avais quand même une certaine éducation, lorsqu’il me demanda mon nom :


    - Dasilva Elena. Je m’excuse pour mon comportement… J’ai la confirmation que vous êtes bel et bien un Vice-Amiral.

    Bon même si son bureau était dans un total désordre il n’en restait pas moins un bureau de vice-amiral. Prenant un autre gâteau et des forces en même temps je repoussais gentiment l’homme et son bras. C’était… comment dire ? Gênant ! Moi qui suis habituellement entrain de jouer avec mon corps là je n’étais pas du tout en position de force face à lui. Et puis je jouais avec mon corps face à des ennemis et non jamais avec la Marine et encore moins avec un plus haut gradé que moi.

    - Je me suis présenté tu pou…. Excusez-moi…. Pourriez-vous en faire de même ?

    Après tout je ne connaissais pas ce nouvel vice-amiral et j’étais entré dans sa chambre en priant pour que se soit celle de Garp. Mon ventre avait arrêté de geindre soit dit en passant.


××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Sam 18 Aoû - 10:14

    Dasilva… ? C’pas pour dire, mais c’nom m’disait un truc. Un truc, mais j’savais plus lequel. Et puis finalement, j’m’en foutais un peu. J’n’avais pas tellement la tête à réfléchir, vous savez. J’mourrais d’envie de dormir, mais j’savais qu’à ce train là, c’était mort. Pourquoi avait-il fallu qu’une bombe pareille s’pointe dans ma chambre au moment même où j’voulais aller visiter l’royaume de Morphée ? A croire que les Dieux s’léguaient contre moi. La seule chose qui m’fit plaisir, c’est qu’elle s’excusa en concluant enfin que j’étais vice-amiral. Ok, j’étais pas encore super connu et j’lui accordais ça. Mais j’méritais tout d’même du respect, c’qu’elle commençait à m’accorder. Même qu’elle repoussa mon bras. La bonne blague. Auparavant, elle n’s’était pourtant pas gênée pour m’allumer avant d’avoir un malaise hein… Les femmes, franchement, j’vous jure quoi ! J’me grattai l’menton quand elle m’demanda mon appellation, preuve qu’elle n’me connaissait vraiment pas…

    • C’pas la peine de prendre tes airs gênés… T’as déjà dépassé les limites pour faire ta prude. Moi c’est Fenyang sinon. Alheïri Salem Fenyang. Mais t’peux toujours m’appeler Salem, ça t’compliquera moins la vie…

    J’m’étais soudainement levé, bien avant qu’elle n’puisse répliquer. Puisque j’ne pouvais pas m’débarrasser d’elle maintenant, même si j’devais avouer qu’elle avait des nichons hors du commun que j’n’avais pas arrêté de zyeuter malgré mon air emmerdé et ensommeillé, j’allais délimiter les zones. Elle ici et moi sur mon lit. De ce fait, j’partis chercher une couverture et un coussin moelleux, avant d’revenir enfin vers elle. J’larguai le tout à ses côtés. Les fauteuils étaient assez grands et confortable pour qu’elle puisse s’y coucher à son aise pendant un moment. Elle avait d’la chance d’avoir eu sommeil. Sinon c’était pied au cul que j’l’aurais fichu à la porte… Mwouais, bon, c’était aussi parce que j’avais sommeil. Si j’étais en forme, clair que son cul, j’l’aurais traité autrement, et à ma façon. Fallait pas s’leurrer. J’étais également pervers. Mais comme j’étais épuisé, j’pouvais pas lui faire sa fête correctement… A moins d’puiser dans mes toutes dernières ressources…

    • Elena hein… ? Tu t’reposeras ici, l’temps d’récupérer pour pouvoir échapper à Akainu si jamais tu sors d’ici. D’ici là, moi j’vais m’reposer de l’autre côté. Merci d’ne pas faire de bruits !

    Et sur ces paroles, j’avais disparu d’un soru, avant de réapparaitre sur mon lit, tellement j’étais un flemmard fini. J’eus un sourire lorsque j’me couvris à l’aide d’ma grosse couette. Maintenant que j’étais vice-amiral à ses yeux, clair qu’elle n’allait plus avoir la foi de vouloir m’emmerder. C’était ça que d’être haut placé, héhé. Mais en fermant les yeux, la première image qui m’vint à l’esprit était ses nichons. Comment qu’ils étaient énormes bordel. Et il était doux en plus. Quand elle s’était collée à mon torse, j’avais eu tout l’loisir de les sentir. Que putain d’bordel d’merde ! J’commençais à avoir un début d’érection. Du calme, Salem, du calme. J’secouai ma tête sur mon coussin, avant d’faire le vide dans mon esprit. C’que j’entrepris avec bon cœur pour avoir plus de chance de dormir convenablement… Plus rien n’pouvait briser ma sérénité… Plus rien… Même si j’avais l’impression que c’était un peu vite dit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Sam 18 Aoû - 20:36

    Alheïri Salem Fenyang. Non vraiment ce nom ne me disait absolument rien. Je voulue répliquer mais un bâillement impromptue vins m’arrêter en pleine course. Un bâillement ? Depuis quand est-ce que je bâille en public ? C’était totalement incongru et déplacé de ma part. Je commençais à avoir les paupières lourdes. Et je compris. Je compris que le cacheton avalé quelques minutes plus tôt était la cause de cette somnolence subite. Il me donna une couverture ainsi qu’un bon coussin. Il me dit de dormir ici et surtout de ne plus faire de bruit.

    Je ne pris même pas le temps de mettre la couverture sur moi que mes yeux se fermèrent. Je détestais dormir. Pour moi dormir c’est bien pire que toutes les séances de « dressage » de Père. Cette fois si j’entendis les hurlements… celle d’une femme. Mais comme à chaque fois je n’arrivais pas à mettre un visage sur ces cris alors qu’étrangement j’avais l’impression de les connaitre par cœur. Puis les images changèrent et je vis un visage en sang, je me tenais tout près de ce visage, je sentis un liquide chaud sur mes mains les relevant j’y découvris du sang… Puis les hurlements de Père et une immense claque me réveilla dans un hurlement…

    Sans dire mot, espérant que mon hurlement n’avait pas réveillé le Vice-Amiral, je m’avançais vers la lumière. J’étais entrain de suffoquer dans les ténèbres de cette pièce. J’avais encore cette impression désagréable du sang frais sur mes mains. M’accroupissant, prenant mes genoux dans mes bras les larmes se mirent à couler sur mes joues. Il y avait quelque chose de pas claire chez moi mais quoi c’était ma grande question. Je le sais… Oui je le sais que mon existence même est mon crime contre l’humanité mais… mais pourquoi alors suis-je toujours en vie ?


    - Maman… Pourquoi ? Pourquoi m’a tu donné naissance ? Pourquoi ? Pourquoi est-ce que c’est toi qui est partis et pas moi ? Je t’en supplie revi…..

    Ma vois se brisa en un sanglot que j’étouffé tant bien que mal dans ma position du fœtus. J’aurais donner n’importe quoi pour qu’elle vive à ma place !

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Lun 20 Aoû - 7:20

    • Parce qu’aucun parent sain d’esprit ne voudrait voir mourir sa fille mourir…

    Ma voix avait été douce, chaleureuse et accueillante. On était bien loin du Salem acariâtre qui voulait à tout prix se débarrasser de cette inconnue qui avait débarqué de nulle part. Oh, bien sur qu’elle m’avait réveillé avec son hurlement… Bien sur que j’avais grogné sur mon lit, avant de le quitter, complètement décidé à la vider… Mais ce n’est que lorsque je vis sa posture, c'est-à-dire, recroquevillée sur elle-même et en larmes que j’en avais été attendrie. Le vrai Salem était de retour. Le bon, l’indulgent, le compréhensif. Ce pourquoi je lui avais parlé doucereusement, histoire qu’elle ne soit pas brusquée et qu’elle ait réponse à sa question. Effectivement, aucun parent bien dans la tête ne souhaiterait voir son enfant mourir avant lui. Même Akainu, dont la justice est implacable, ne saurait vouloir ou pouvoir souhaiter la mort de ses proches collaborateurs ou encore de sa propre famille…

    La lumière semblait être son eldorado, ce pourquoi je pris sur moi d’ouvrir toutes les fenêtres et les portes du grand balcon qui donnait une merveilleuse vue panoramique sur toute la forteresse. Après quoi je pris la jeune femme dans mes bras, avant de l’emmener dans mon lit. J’avais mal fait de vouloir l’écarter loin de moi… Mais bon… Faut comprendre en même temps qu’avec ses formes aguicheuses, rester de marbre n’était pas facile, encore qu’il fallait être un religieux pur et dur pour pouvoir lui résister correctement. Je la transportai vers dans mon grand lit où il avait même une place pour quatre personnes, avant que j’ne la pose délicatement dessus. Je m’allongeai aussitôt à ses côtés, avant de nous couvrir de ma grosse couette préférée. On était pas bien, comme ça ? Certainement. Et cette fois, là, je pris soin de poser sa tête sur mon torse et de la blottir dans mes bras musclés et vigoureux.

    • T’es pas un peu trop vieille, pour pleurer, si… ?

    Ok… Je n’avais pas l’humour adéquat. Mais fallait m’comprendre, j’étais exténué et pas qu’un peu. Nonobstant, je sentais comme une force se manifester en moi, c’qui me permettait de tenir encore pour pouvoir la câliner et essayer de la réconforter de la plus douce des manières. Elle avait réussi à m’émouvoir, ce qui n’était pas un rien. J’eus un sourire affable, avant de soudainement constater que nous étions un peu trop collés serrés… De sorte à ce que je puisse sentir sa grosse poitrine sur moi… La faute à qui en même temps ? A bibi, bien sur ! Maintenant, il fallait m’contrôler pour pas avoir une érection qu’elle sentirait aisément et qui me mettrait dans de beaux draps… Mais vu notre posture, j’étais un peu mal partie. On avait beau vivre une situation délicate, un pervers n’en reste pas moins un pervers. Sans compter que j’suis fétichiste de gros loloches…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Lun 20 Aoû - 12:30

    • Parce qu’aucun parent sain d’esprit ne voudrait voir mourir sa fille mourir…

    La voix de Salem me fit sursauter. Elle était douce et agréable. Bien plus agréable que celle qui l’avais utilisé jusqu’à maintenant. Je ne voulais pas qu’il me voit dans cet état. Un état si lâche et si méprisable. Si indigne d’un Marine voulant faire changer les choses. Mes yeux furent éblouis lorsque Salem ouvrit les volets et les fenêtres de son balcon. Mon cœur s’apaisa alors reprenant un rythme normal. Lorsque je le sentis me prendre pour la seconde fois dans ces bras et m’amener dans son lit.

    Il se coucha à mes côtés me serrant dans une étreinte douce et chaleureuse une dont je n’avais nullement connue… enfaite si cela me donna une sensation de réconfort connue mais perdue il y a des années. On était si proche l’un de l’autre que je sentis ma poitrine cogner doucement le torse de l’homme. Maintenant que je le regardais de plus prêt je me rendis compte qu’il n’avait pas seulement 3-4 ans de différence avec moi mais qu’il devait être très proche de la trentaine.

    Il était si proche… si collé… si prêt…. Cette fleur encore endormis en moi je ne voulais pas la perdre. C’était la seule chose que Père n’avait jamais réussit à me prendre. Il avait bien essayé me donnant comme un simple joujou à des pirates en manque depuis un sacré moment. Cette proximité avec un homme quand ce n’étais pas moi qui menais la dance me gêner énormément. Cette seule et unique chose de pure en moi je la chérissais bien plus que ma propre vie.

    Dans un mouvement de recul je sortis du lit essuyant mes yeux rouge à cause des larmes et me protégeant tant bien que mal en prenant ma forme semi-hybride et postant mes queues autour de moi comme bouclier.


    - Premier lieu je ne pleurais pas ! J’avais une poussière dans les yeux.

    Pathétique comme réponse mais bon j’étais un peut prise au dépourvue.

    - Dire qu’un parent ne veut pas la mort de son enfant est faux. Père veux ma mort je le sais il a déjà essayé moult fois. Un jour il y arrivera car de toute manière les Tenryūbito obtiennent toujours ce qu’ils veulent !

    J’étais collé contre le mur et juste en face de moi se trouvais la porte par laquelle j’étais entré un peut plus tôt.

    - Maintenant je vais vous laisser Vice-Amiral. Merci de m’avoir aidé et je m’excuse de vous avoir dérangé alors que vous étiez en pleine sieste.

    Sur ces paroles je prit la direction de la porte.


××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Jeu 23 Aoû - 10:09

    Ça avait vraiment été une surprise, que de voir qu’Elena possédait un fruit du démon. Mais les multiples queues dont elle usa pour se cacher de moi m’interloquèrent. Depuis quand un animal en a autant ? Une malformation ? Ou tout simplement une particularité du fruit qu’elle avait mangé ? Mystère et boule de gomme. J’étais entrain d’essayer d’y réfléchir, quand elle me raconta des bobards qui m’firent rire. Une poussière à l’œil qu’elle avait dit ? Mwouais… Nan. C’était même pas possible, parce que mon bureau avait beau être désordonné, il n’était pas poussiéreux. Ok… Rien à voir, mais juste pour mettre en évidence l’fait qu’elle n’pouvait pas dire la vérité. Sa phrase suivante m’toucha, ou plutôt, effaça mon sourire. Elle était non seulement zoan, mais qui plus est, fille de dragon céleste. Si son père voulait vraiment la tuer, il l’aurait fait depuis en même temps. Mais qu’est ce qu’elle foutait dans la marine ? Encore un point d’interrogation.

    J’aurais pu l’arrêter, la stopper, l’enlacer et l’embrasser, mais j’eus la flemme… Sans oublier que j’étais fatigué comme jamais. Quand elle prit la direction de la porte, j’esquissai un mouvement de bras vers elle, mais il retomba aussitôt sur le lit. Me relever était tout un problème. J’aurais pu également lui dire de rester avec moi et qu’Akainu n’était pas très loin, mais j’n’y avais pas la foi. L’mieux était donc de la laisser s’échapper pour cette fois. Pour relativiser son départ car j’avais commencé à m’attacher à c’petit bout de femme quand même, j’m’étais dit que j’aurais l’occasion de la revoir et d’en savoir un peu plus sur elle. C’était donc une partie remise. Et donc, bien avant même qu’elle n’actionne la poignée de ma porte, j’avais fermé les yeux, un sourire aux lèvres. Puis, c’est doucement que j’me laissais entrainer au royaume de Morphée en espérant que cette fois que ce privilège allait durer un bon moment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Jeu 23 Aoû - 10:38

    Rester plus longtemps avec une personne m’offrant quelque chose ressemblant à de l’amour fraternel me révulsais. Pas que je n’aimais pas ça, c’est tout le contraire, c’est juste que trouve cela anormale. Le seul amour que je connaisse c’est la haine de Père en vers ma personne. Je ne vis pas le bras du Vice-Amiral qui essaya de me retenir mais ne finis pas sa course. Je pris une inspiration prête à déguerpir le plus rapidement possible tout en restant discrète pour éviter de me faire prendre par Akainu.

    J’ouvris la porte et je restai figé. Il y avait un homme qui se tenais devant la porte et qui était sur le point de frapper pour se faire annoncer. Ce visage jamais je ne pourrais l’oublier et pour cause c’est celui de Père :


    Spoiler:
     

    Son regard. Cette haine ! Et aussi cette magnifique claque sur mon visage qui me fit perdre l’équilibre puisque je ne m’y attendais absolument pas. Me retrouvant sur les genoux frottant ma joue rouge et ne pouvant regarder Père en face :


    - Alors c’est ici que tu es venue te cacher !

    Aucuns mots ne pouvaient sortir de ma bouche quand il était dans les parages. J’avais si peur de lui et de ses accès de colère. Je gardais la tête baissé encaissant en silence tout le venin qu’il allait me lancer :

    - Regarde toi encore à trainer et ton entrainement alors ? Akainu est venue me prévenir que tu ne t’étais pas présenté et qu’il avait même du te courir après toute la matinée. Tu me fais vraiment honte. Un tel déchet comme toi qui arrive encore à vivre aujourd’hui….


    Il se tue. Il avait été attiré par quelque chose. Salem devait en être la cause. En plus il était torse nue et le lit dépareillé de sa couette. Je ne pouvais le voir mais je le sentis. Se sourire de victoire mélangé à de la rage :

    - J’espère que ma fille était bonne et que vous avez réussi à lui prendre sa fleur. Une immondice comme elle n’à même pas le droit d’avoir une chose aussi pure sur elle.

    Il reposa sont regard sur moi, me prit les cheveux entre ces mains et m’obligea à le regarder droit dans les yeux :

    - Restriction de nourriture pour la semaine à venir cela te donneras à réfléchir sur tes actes !

    Il me lâcha et fit un signe de salue à Salem et avant de refermer la porte il me lança :

    - Comme tous les soirs je te vois au repas. Et ne sois pas en retard sinon j’allonge la restriction de nourriture pour une semaine de plus. Et je m’occuperais personnellement que tu n’aille pas voler dans les cuisines de Marineford.

    Et il referma la porte. J’entendis ces pas s’éloigner. J’étais trop « choqué » pour faire et dire quoi que se soit. Les larmes recommencèrent à couler. J’avais honte. Tellement honte d’être ce déchet que si j’avais la force de me jeter par la fenêtre je le ferais mais à chaque fois je me retenais comme si une force invisible me redonné courage et me faisais de nouveau avancer avec bonne humeur et jovialité.


××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Lun 3 Sep - 17:36

    Malgré ma fatigue, je l’avais vu et je l’avais clairement entendu. Ma fatigue s’envola aussitôt et Morphée sembla définitivement s’enfuir loin de moi. Comment pouvoir dormir face à une injustice pareille ? Et que faisait un dragon céleste en plein MarineFord ? C’était à la fois fou et insensé, mais c’était bien réellement et j’ne rêvais pas. J’me levai rapidement, avant de m’habiller à vitesse grand V ; et une fois cela fait, j’m’approchai de la jeune zoan, avant de lui prendre le bras et de disparaitre d’un soru avec elle. Où est ce que nous avions atterri par la suite ? Devant son enfoiré de père qui comptait quitter le couloir où se trouvait ma loge et celle des autres vice-amiraux. J’aurais pu lui foutre une baffe ou encore lui gueuler dessus sans qu’il ne puisse comprendre grand-chose, mais au lieu de cela, je m’agenouillai respectueusement devant lui, ma cape de vice-amiral flottant autour de mon humble personne…

    - Vous… Que… Mais… ? Vous êtes le fils de Keegan !

    - En effet, monsieur, j’appartiens à la noble famille des Fenyang.

    Mon père était bien connu du milieu car il avait lui aussi été un fils de dragon céleste. Il avait lui aussi connu la même galère d’Elena, mais à la seule différence qu’il avait vite été réhabilité à son statut lorsqu’il était devenu vice-amiral. Son histoire, sue de tous, avait été un exemple pour beaucoup de marines et une leçon pour les dragons célestes chez qui la mode était de renier leur progéniture. « Vous pouvez vous relevez… Mais que me voulez ? » J’eus un sourire, avant de me relever comme il me l’avait permis. Un sourire fin qui faisait craquer autant les femmes que les hommes. Devant mon élégance et ma prestance fulgurante, le vieux dragon céleste se mit à rougir imperceptiblement pendant un bon moment, avant de reprendre sa contenance habituelle. Il toussota pour faire forme, avant d’attendre mes mots. Mais le pauvre ne pouvait tenir bien longtemps mon regard intense et j’en riais intérieurement.

    - Tout d’abord, Elena n’a pas perdu sa virginité. Elle est bien trop correcte pour l’offrir au premier venu. Et puis, j’aimerais vous demander une faveur…


    Dasilva était confus. Pour la première fois de sa vie, il regarda sa fille avec une once de fierté, avant de reposer ses yeux sur moi. Les mots lui manquaient, et je l’avais pris au dépourvu comme je l’avais souhaité. Mais au moment même où il voulut reprendre sa mine habituelle, je repris de plus belle : « Permettez-moi de faire d’Elena votre fierté. Il serait dommage que vous quittiez le monde sans le marquer de votre descendance, vous ne croyez pas ? » Et là, l’homme écarquilla ses yeux. Sa haine pour sa fille qu’il avait nourrie depuis tant d’années lui sembla soudainement… sotte pour ne pas dire complètement insensée. Ses yeux devenaient peu à peu larmoyants… A croire qu’il attendait lui-même un moment pareil. Un moment où il pourrait renouer avec sa jeune fille. Pour lui donner le coup de grâce, je pris la main de sa fille, avant de l’approcher contre moi. « Confiez-moi son éducation, et je vous promets qu’elle fera la fierté de votre lignée… » Là, il essuya rageusement ses larmes, nous dépassa, avant d’parler une dernière fois…

    - J’espère que vous ne me ferez pas regretter ce choix vice-amiral Fenyang… Je vais de ce pas en parler à Akainu et je vous laisse… « ma fille » entre vos mains…

    Puis il continua sa route, pendant que je serrais Elena tout contre moi, sourire victorieux aux lèvres. Rien de tel que la diplomatie.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Sam 8 Sep - 19:37

    Je n’avais qu’une seule envie : disparaitre de ce monde ! Immédiatement ! Mais encore une fois le destin en fut autrement. Sans comprendre comment je me retrouvai devant père et Salem qui était à genou devant lui. Je croisai le regard de père mais le détourna aussitôt, la haine que dégageai ces yeux me donna la nausée. Mais qu’est-ce qui lui a pris à ce crétin ?

    - Vous… Que… Mais… ? Vous êtes le fils de Keegan !

    - En effet, monsieur, j’appartiens à la noble famille des Fenyang.

    Déjà la première chose qui me fit arquer un sourcil c’est que mon père se mit à rougir. Pas net ! Il se passa quelques minutes et les deux hommes discutèrent… me rendre ma dignité aux yeux de mon père ?

    - Tout d’abord, Elena n’a pas perdu sa virginité. Elle est bien trop correcte pour l’offrir au premier venu. Et puis, j’aimerais vous demander une faveur…

    Je rougis ! Parler ainsi de ma fleur était inapproprié ! Quelle impudence de sa part. Je me vengerais ! Mais…. Non impossible de la fierté dans son regard se portant sur ma personne ? BALIVERNE ! Qu’a-t-il en tête ?!

    « Permettez-moi de faire d’Elena votre fierté. Il serait dommage que vous quittiez le monde sans le marquer de votre descendance, vous ne croyez pas ? »

    Mais il est fou ? J’esquissais un mouvement pour le faire taire mais il fut plus rapide que moi et me prit dans ces bras.

    « Confiez-moi son éducation, et je vous promets qu’elle fera la fierté de votre lignée… »

    - J’espère que vous ne me ferez pas regretter ce choix vice-amiral Fenyang… Je vais de ce pas en parler à Akainu et je vous laisse… « ma fille » entre vos mains…

    Et il disparut mais au moment où il tourna à l’angle du couloir nos regards se croisèrent et je compris. Salem est un très bon parleur et joue parfaitement avec les mots mais Père est bien plus doué que lui dans l’art de manier les sentiments ! Nous restâmes quelques minutes dans cette position…. Des plus douteuses. Quand je me rendis compte que j’étais une fois de plus dans ces bras. Alors jaillis en moi un feu ardent. Se n’était pas de la haine ou de la colère mais quelque chose de nouveau. Devenant rouge comme une pivoine je m’écarter de cet homme le pointant du doigt et me mettant à bégayer :


    « N…Non… Ma…. MAIS TES MALADES ? HA BRAVO MAINTENANT GRACE A TA BÊTISE JE VAIS ÊTRE DOUBLEMENT PUNI ! »

    Je ne savais pas du tout ce que je disais. J’étais totalement désemparé et un complexe me serra le cœur : Salem était bien plus grand que moi. Il doit faire au moins 4 têtes de plus que moi. Encore plus agacé et me sentant tout à coup petite – rappelle je mesure 1m80 sans talons - j’apposai mes mains violement sur ces épaules comme pour le faire fléchir des genoux et le faire rapetisser. Mais bon moi pas avoir grosse force comparé à cette montagne de muscle ambulante. Nos visages étaient très près l’un de l’autre. Alors mon fruit du démon jugea qu’il était bon de s’en mêler. La renarde qui sommeil en moi eut une pulsion et l’une de mes queues – et bien oui je suis toujours en forme semi-hybride – me poussa allègrement et mes lèvres se collèrent tel un aimant à celle du Vice-Amiral. Ce baisé…. Mais quel baisé ! J’avais déjà embrassé des hommes dans ma vie mais jamais, non jamais je n’avais ressenti cela. Le feu qui bouillait en moi redoubla d’intensité et je ne pus décoller mes lèvres de cet homme !


××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Lun 10 Sep - 13:01

    Alors que je pensais qu’elle allait me remercier et fondre en larmes dans mes bras, la jeune renarde fit tout le contraire. Elle se dégagea de mon étreinte avec fougue, et se mit à gueuler sur moi sans trop de retenue. Là, c’était un peu la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Bien sûr que je savais pertinemment que ce dragon céleste n’allait pas en rester là. Bien sûr que j’étais conscient que je ne pouvais pas changer une situation qui semblait avoir perduré depuis des années. C’est juste qu’il y avait une différence cette fois. Une légère différence, mais une différence quand même. Par ma faute, sa réputation auprès de ses pairs pouvait être ternie, si jamais j’ouvrais la bouche, vu que ma famille était elle aussi issue de ce milieu…

    - Franchement Elena, tu…

    J’avais laissé ma phrase en suspension lorsque la jeune femme s’approcha près de moi. Bien trop près de moi à mon gout. Et le temps de réagir, qu’elle avait déjà fini par m’embrasser fougueusement. Là, j’écarquillai mes yeux. Aller au bout ou ne pas aller au bout ? L’temps de répondre à cette question existentielle que j’avais déjà enlacé la taille de la jeune marine, comme par réflexe. Elle avait fini de m’achever. Je la plaquai littéralement à l’un des murs du couloir dans lequel nous étions, avant de l’embrasser passionnément. Elle m’envoutait vraiment. J’allais presque lui faire l’amour où nous étions, mais des voix lointaines me firent réfléchir à deux fois…

    - Allons dans un endroit plus discret…

    Et c’est une fois de plus que j’avais utilisé mon soru pour disparaitre avec ma belle dans ma chambre. Retour à la case départ. Mais cette fois, ce n’était ni pour lui sauver la peau des fesses, ni pour lui parler ou pour la réconforter. Ni une, ni deux que nous étions déjà sur mon lit et à l’abri des regards indiscrets. Tout en continuant de l’embrasser sans trop m’en lasser, j’avais fini par la dénuder presque, son kimono étant facile à défaire. Mais un fait vint brusquement me couper dans mon élan, alors que j’étais à deux doigts de la déshabiller complètement : Sa virginité. J’coupai court au baiser, avant de laisser tomber mon visage entre ses deux gros nichons à l’air libre, littéralement allongé sur elle… Il ne fallait pas non plus oublier les paroles sincères que j’avais dites à son père…

    Tu es sure… Sure que tu ne le regretteras pas, si on va plus loin… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Lun 10 Sep - 16:18

    La renarde était de plus en plus présente se donnant à cœur joie pour rendre chaque baisé à l’homme. Je repris mes esprits d’humaine que lorsque je me retrouvai dans le lit sous l’homme. Nos baisés étaient si intense. J’avais l’impression que mon corps attendait ces lèvres depuis des années, voir même des siècles. Je senti les mains du vice-amiral caresser mes hanches puis petit à petit défaire mon kimono mais soudain les baisé s’arrêtèrent. Et il posa sa tête sur ma poitrine à l’air libre :

    Tu es sure… Sure que tu ne le regretteras pas, si on va plus loin… ?

    C’est alors qu’une brulure vint refroidir mes ardeurs et faire déguerpir la renarde. Enfin brulure juste cette affreuse sensation tenaillant mon dos. La marque et j’étais à moitié nue. Non il ne faut pas qu’il la voit ! Sinon… Sinon il va me détester à son tour. Je serra les points sur le lit. Que devais-je faire ? Le repousser ? Il ne comprendrait pas ! Lui dire ? Non hors de question si jamais il venait à l’apprendre alors… alors… Non ! Pitié s’il y a bien un dieu en ce bas monde j’aimerais juste pour cette fois avoir la force d’affronter.

    Elena ! Promet moi de vivre avec ton cœur et non avec ta tête. Je ne sais plus qui m’a dit cela. Mais c’était une voix de femme qui résonna dans ma tête. Vivre avec mon cœur ? J’apposai mes mains sur la tête de Salem puis doucement me releva. Nous étions assis sur son lit mon kimono à deux doigt de quitter mes épaules et découvrir mon dos. J’avais le regard dans la vague. Vis avec ton cœur ! J’ouvris la bouche mais rien n’en sorti. Avec ton cœur ! Je posais ma tête sur l’une des épaules musclé du vice-amiral :


    « Je n’y arrive pas ! J’ai bien trop peur… »

    Si j’en dis trop cela causeras sa perte mais si je ne lui dis rien et qu’il le découvre cela causeras aussi sa perte :

    « Il y a… une chose… que seul Père…. Akainu…. et le conseil des 5 étoiles… savent… Si quelqu’un d’autre venait à l’apprendre… cela causeras sa propre perte… »


    Trop tard j’en avais beaucoup trop dit. Ton cœur et non ta tête ! Cette voix ne voulait se taire. Promet le moi. Elena je t’en supplie avant qu’il n’arrive. Promet moi de ne vivre qu’avec ton cœur ! Mes lèvres déposèrent un délicat baisé dans le cou du vice-amiral. Puis je pris le visage de l’homme dans mes mains et l’embrassa une fois de plus me recouchant sur le lit et l’entrainant avec moi. Écartant alors mes jambes pour le laisser venir à son aise et rangeant mes oreilles ainsi que mes queues. La renarde était loin, seule moi pleinement consciente de mes actes était présente dans cette chambre et dans les bras d’un homme qui pourrait être mon grand frère.



Hors RPG:
 

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Jeu 13 Sep - 8:50

    Il y avait eu de l’hésitation. Beaucoup d’hésitations. Autant pour moi que pour elle. A la seule différence, qu’elle se mit à balbutier des paroles complètement incompréhensibles. J’étais resté silencieux en la regardant parler, regrettant presque sa grosse poitrine qui m’obnubilait tant. J’aurais pu être troublé par ses paroles, mais j’étais tellement émoustillé par son corps de jeune femme, que j’en vins presque à ignorer ce qu’elle m’disait. On remettrait la discussion à plus tard. Pour l’heure, mon objectif était de faire trempette. C’était comme si tout mon corps était concentré en un seul et unique point. Par la suite, Elena m’entraina une nouvelle fois avec elle. J’avais, d’un coup d’œil, remarqué qu’elle avait refoulé son côté zoan loin, pour s’offrir à moi. C’était tout d’même un peu bizarre, et j’me sentais un peu comme étant un profiteur. Dire que j’avais affirmé à son père ne pas avoir couché avec elle, m’voilà à deux doigts de prendre sa virginité…

    Je me redressai bien vite sans un mot, mais cette fois pour complètement dénuder la renarde. Une fois son kimono complètement ouvert et étalé sur son lit, je soulevai avec délicatesse, l’une de ses cuisses pleines qui donnait sur son derrière ferme et bien rebondi. Elle était non seulement belle, mais elle avait également les formes qui allaient avec son physique. Une énorme poitrine, un fessier de rêve… Que demande le peuple ? J’eus un semblant de sourire lorsque je retirai ses dessous, avant de voir sa toison intime. Le rouge me monta aux joues, un peu comme si j’étais un puceau. Dans son innocence, Elena était plus que belle, elle était époustouflante. J’fis de même avec mes vêtements, mais avec une vitesse que l’on n’aurait pas pu me soupçonné. Chauffé à fond et complètement nu moi aussi, j’finis par m’étendre sur son flanc gauche, tout contre Elena…

    - Tu es vraiment… Parfaite…

    A peine eus-je à murmurer ces mots que je vins écraser mon torse musclé contre son opulente poitrine, avant de l’embrasser langoureusement. Faut croire que j’ne m’en lassais pas. Si mon bras gauche se logea derrière de le dos de la jeune femme, ma main droite, elle, se prélassa doucement sur le ventre d’Elena, avant de glisser jusqu’à son intimité légèrement touffue. Mes doigts palpèrent habilement cette partie délicate, jusqu’à ce qu’ils dénichèrent un petit bout qu’ils se mirent à frotter et à pincer malicieusement. Pendant ce temps, je m’étais mis à mordiller l’une de ses oreilles, jusqu’à glisser sur son cou, pour finir quelques secondes plus tard sur ses deux grosses masses de chairs. Obnubilé par sa poitrine, plus que n’importe qui d’autres, j’effectuai quelques bisous humides sur ses seins, avant de prendre gentiment un téton en bouche que je suçais et mordillait comme un gros bébé ; tendresse et douceur étant mes mots d’ordres face à la vierge qu’elle était encore.


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai] Lun 17 Sep - 16:28

    Tout aurais put bien se passer. Cela aurait put mais Salem avait mis la main sur la chose la plus horrible de mon corps. Mais je vais y revenir.

    Il n’avait pas dit un mot sur mes répliques et c’était bien mieux ainsi. Je grognai quand il se releva. Me contemplant avec envie et c’était réciproque. J’avais de plus en plus de mal à contenir mon excitation grandissante et les caresses du vice-amiral n’arrangeait rien. Au début il releva l’une de mes cuisses et retira ma culotte. Je plaquai mes mains sur le visage de honte. Pourquoi ? Et bien tout simplement voyez-vous en temps normale sous ma forme d’humaine et semi-hybride je m’épile intégralement… oui même le maillot il ne reste que mes cheveux en terme de « poils » sur ma personne. Mais comme j’ai passé quelques temps en mers et que je n’ai point eu le loisir de prendre soin de moi que les poils ont commençait à repousser laissant place à une petite touffe mal boisé. Donc cela étant dis je ne pus voir le rougissement de Salem quand il contemplât mon intimité.

    J’allais à mon tour prendre plaisir à le mettre à nue et au moment où j’allais faire balader mes mains sur son torse pour défaire sa chemise celui-ci me prit de court en se déshabillant très vite. J’étais mécontente. Lui aurais le droit de s’amuser à la poupée avec moi et pas moi ? Mais bon j’allais lui pardonner très vite. Mais je posai mon regard sur son membre qui était totalement redressé – signe d’une grande excitation. A mon grand étonnement je ne fus pas dégouté de la regarder. Au contraire je la trouvais belle. Il vint alors s’allonger à mes côtés me disant que j’étais parfaite. Parfaite ? Non je ne suis pas parfaite. Car si j’étais réellement parfaite jamais je n’aurais cette marque ignoble ! Je sentis alors une légère pression sur ma poitrine. Revenant à la réalité je vis Salem tout contre moi son torse aplatissant tendrement mes seins. Il se remit à m’embrasser. Je ne m’en lasserais donc point ? J’eu une légère réaction primitive lorsque celui-ci vint apposer sa main gauche dans mon dos plaquant ma main sur son bras comme pour le repousser. Mais il était assez loin de la marque et très vite je passé ma main dans ces cheveux. J’eu un petit cri de surprise lorsque je sentis son autre main venir titiller mon clitoris :

    - Tu es… méchant…


    J’avais lâché ces mots en un souffle saccadé. Sentant sa bouche téter mes tétons durcissant au fur et à mesure de ses préliminaires. Alors à mon tour j’allais lui procurer le même plaisir. Tout d’abord avec ma main libre je glissai tout du long de son bras coincé dans ma partie intime. Puis je la retourné et la posa délicatement sur son membre. Alors je m’essayai à quelques caresses, maladroite car je n’avais aucunes expériences côté sexe. Je manquai d’ailleurs de le griffer mais je pris la main petit à petit prenant un rythme un peut plus soutenue me claquant sur le même rythme des caresses de l’homme.

    Mais voilà toutes ses préliminaires allait tomber à l’eau. Pourquoi ? Et bien dans l’excitation grandissante Salem voulant prendre meilleurs appuis remonta sa main qui vint se poser sur ma marque. Il resta à caresser celle-ci 15 secondes. 15 secondes lui laissant tout le loisir de comprendre ce qu’il y avait dans mon dos. Mais bon personne ne touche à cette marque ! Et l’instinct animal reprit le dessus par automatisme. Repoussant violemment l’homme loin de moi et allant plaquer fortement mon dos contre la tête du lit. Un regard des plus sombres et une envie de mordre mais étrangement je n’avais pas reprit ma forme de renarde comme l’habitude. Non j’étais resté humaine.

    Je le voyais bien qu’il ne comprenait pas vraiment ma réaction ou alors il était entrain d’analyser la chose et les cicatrices de la marque dans mon dos. Alors pour semer le doute je ramenai mes jambes cachant mon intimité ainsi qu’un de mes bras sur ma poitrine essayant de feindre une pudeur totalement imaginaire car quelques secondes avant je m’étais donné pratiquement à lui mais je voulais essayer de lui faire oublier ce qu’il avait sentit dans mon dos. Une tentative désastreuse et qui ne marcha absolument pas !

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai]

Revenir en haut Aller en bas

Enième rencontre ; Folle journée {Pv Elena} [ - 16 ans ; Hentai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» FOLLE JOURNEE de NANTES
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» Je suis folle. Et toi?
» Théâtre : ma femme est folle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG [PERSOS DU MANGA AUTORISÉS] :: Le Monde [RPG] :: Grand Line :: Marineford-