Voguez sur les mers à la recherche du One Piece, le fameux trésor laissé par Gol D. Roger, roi des pirates ! Quel camp allez vous rejoindre ? Allez-vous arrêter tous ces pirates ? Serez-vous révolutionnaire ? Un chasseur de prime ? Qui sait ?

Partagez|

Rencontre insolite ; Café chaotique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Rencontre insolite ; Café chaotique. Mar 14 Aoû - 20:00

    Il faisait chaud. Très chaud. Trop chaud même. Sans compter l’fait que j’me pavanais avec mon manteau d’officier qui attestait d’mon importance dans les rangs de la célébrissime marine. Être vice-amiral était tout un honneur, mais la tâche qu’incombait ce grade n’était franchement pas une sinécure. La raison d’ma venue sur cette île était toute simple : Anticiper les actions du tristement célèbre Monkey D. Luffy. De source sûre, l’équipage des mugiwaras avait finalement débarqué à Water Seven. L’vieux crouton d’Garp m’avait alors demandé de garder un œil sur les actions de son turbulent petit fils. Nous avions p’être le même échelon, mais j’avais tout d’même accepté sa requête avec bon cœur et honneur. J’n’avais rien à faire après tout. Et puis, c’était l’occasion d’m’éloigner un peu de la tension qui régnait au sein des locaux de la forteresse de Marineford. L’ascendance de la piraterie rendait nerveux toutes les grandes pontes, le grand Sengoku lui-même n’faisait pas exception à la règle…

    Soleil d’plomb. Chaleur accablante. On devrait être aux environs de douze heures. L’heure de pause, de déjeuner. Un sourire apparut sur mon visage alors que j’épongeais soigneusement mon visage. Un repas n’me ferait pas d’mal, que j’m’étais dit. Un peu d’ombre non plus. Nonobstant, il n’y avait aucune base de la marine à Water Seven, et mon vaisseau était bien loin. Comment se reposer ? C’est alors que j’vis un petit café. L’idéal. J’avais sans aucun doute pénétré les quartiers résidentiels, vu tout le luxe qui m’entourait. A croire qu’ils ne s’embêtaient pas sur cette île. Mon sourire s’élargit, avant que j’ne presse le pas vers ma trouvaille. Endroit qui semblait à moitié plein d’ailleurs. Lorsque j’fis mon entrée dans le local, personne n’se retourna pour m’voir. Faut dire qu’on était bien loin de l’ambiance sordide d’un bistrot de bas quartier. Mais c’ne fut qu’après quelques pas que des chuchotements s’firent entendre… Un haut-officier était toujours aussi impressionnant aux yeux des populations…

    Faisant comme si d’rien n’était, j’m’étais rapidement rapproché d’une table libre, avant de m’y installer tranquillement. C’est à c’moment là qu’une très belle serveuse que la nature avait vraiment gâté, fit son appariation à mes côtés. Elle était époustouflante, vraiment. J’eus un simple sourire ; sourire qui la fit rapidement rougir, puis je commandai quelques petits encas et du cola. Il n’y avait rien d’mieux qu’un cola sous un temps pareil. Lorsqu’elle partit chercher ma commande, j’pliai négligemment mon manteau de vice-amiral, avant d’le poser sur mes cuisses. Et c’fut à c’moment là que j’me perdis dans la contemplation des lieux. Beau, agréable, frais – Il semblait y avoir de l’air conditionné- et surtout très propre. L’endroit était impeccable et les serveuses, très belles. D’quoi faire jalouser les quelques femmes mûres qui toisaient lesdites barmaids, observées avec une attention particulière par quelques vieux pervers. Et d’une manière, je les comprenais aisément. Comment n’pas être subjugué par ces créatures divines ?

    Tout à coup, la porte du petit café s’ouvrit brusquement, laissant surgir plusieurs hommes armés qui n’hésitèrent pas à braquer leurs joujoux sur les clients. L’un des nouveaux arrivants cria quelque chose comme : « C’est un hold up ! Si vous bougez, c’est la mort assurée. » Je haussai un sourcil, avant de détailler rapidement les agresseurs. Au nombre de dix. Cinq hommes avaient des armes à feu, quatre autres avaient des sabres et le dernier possédait c’qui semblait être des explosifs assez puissants pour réduire l’établissement en tas de cendres. La foule paniqua aussitôt. Les mijaurées s’mirent à courir vers le comptoir, suivis de près par leurs hommes tout aussi peureux. Une scène un brin amusante. Pourtant, quelques personnes étaient encore assises, tout comme moi, même si je n’y avais pas tellement prêté d’attention. J’souris plutôt aux agresseurs, qui m’rendirent mon sourire avec assez d’intérêts. Il semblait bien qu’ils ne m’avaient pas reconnu ; mais bon, peu importait, puisque j’comptais faire leur fête.

    Avec bon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde
avatar
Hayashi Katsuko
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Mar 14 Aoû - 20:43

Chaud, trop chaud. J'avais enlève mon kimono pour me retrouver en tenue de combat pour sentir le vent vrai de water seven contente d'être arrivée là en un seul morceaux heureusement quelques pirates m'ont aidé à traverser toutes cettepartie de grand line, heureusement pour moi mais, maintenant je me retrouve seule. Hé oui c'est pirate voulait simplement à bateau pour se rendre à l'endroit où je me trouve en ce moment. Je commençais à avoir faim et comme remerciement de leur part il m'avait donné assez de berry's pour me nourrir pendant un mois au moins.

Je me rhabille avec mon kimono et rentra dans un café assez chic et puis vu ma tenue personne ne me soupçonnerait pas. Je m'installe au bar, en commandant une boisson fraiche. Après avoir bu quelque gorgé, un marine entra dans le café je serais mes poings pour ne pas lui sauter dessus et surtout je devais éviter à tout prix de le regarder pour ne pas perdre mon sang-froid.

Après avoir fini ma boisson, je demande un petit encas quand les portes du café s'ouvre brusquement et un gars assez costaud mais, pas mal crie "C'est un hold up ! Si vous bougez, c'est la mort assurée." Je ris intérieurement, ses complices s'approchèrent du bar puis de la caisse. Le chef me remarque, il me regarde avec ses yeux de pervers qu'il est et moi comme provocation je lui fais un clin d'oeil. Il rougit automatiquement, je le regarde avec un sourire chaleureux il rougis encore plus mais, il n'ose pas s'approcher de moi (moi qui aurait voulu m'amuser un peu raté).

Je me demande ce que cet abrutis de la marine va faire à ses brigands, en tout cas moi j'ai bien envie de me défouler sur eux pour avoir ruiné la tranquillité du café.



××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Mar 14 Aoû - 21:50

    J’avais donc prit à gauche quand j’entendis la demoiselle me crier après comme quoi je devais lui rembourser sa botte. Lui rembourser sa botte ? Elle est sérieuse là ? Elle n’avait pas qu’à me marcher sur la queue. Prenant de la vitesse pour la semer je me reperdis dans les rues de Water Seven. C’est bon j’ai perdue tout mon sang froid je pense ! Ne m’y retrouvant pas je me mit une nouvelle fois à humer l’air quand une odeur me parvint aux narines. Je la connaissais très bien cette odeur. C’était lui ! Enfin quelqu’un que je connaissais été présent sur l’île. Je pourrais alors rentrer tranquillement à Marineford en usant de son bateau. Prenant de l’élan je repris ma course lorsque la demoiselle me tomba dessus. Enfin elle me barra la route seulement.


    Je pris mon aise en lui passant entre les jambes et reprenant la route de l’odeur. Tournant et retournant dans les rues jusqu’à arrivé enfin à destination. Un café chic, cela lui allait très bien ce genre d’endroit. Sans m’en rendre compte je pris ma forme semi-hybride. Mes oreilles de renardes ainsi que mes neuf queues trônaient sur ma personne. Au même moment le demoiselle se pointa derrière moi. Alors en défonçant la porte du café je lui dis :


    « Mais tu va me lâcher oui ? Je ne te paillerais pas une nouvelle paire de botte c’est de ta faute si elles sont troué ! »


    Perdant l’équilibre car je m’étais prise les pieds dans une chaise je me retrouvai face contre terre. Il y avait étrangement un silence pesant dans ce café. Ce devait être ma chute qui avait du faire taire les conversations. Me relevant avec souplesse je croisai le regarde de l’odeur alléchante :

    « Hey Salem ! Cela fait un sacré bail qu’on c’est pas vue…. »

    Ma voix se brisa et tout doucement je me retournais vers les braqueurs qui avait prit d’asseau le café. Et je compris l’erreur que je venais de commettre. Effectivement tout le monde connais la célèbre Renarde de la Marine donc quand elle cause aussi familièrement avec une tierce personne c’est que cette personne en question fait aussi partis de la Marine.

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 98
Date d'inscription : 24/07/2012
avatar
Cham
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Mar 14 Aoû - 22:53



Le renard accéléra le pas. Comme une sorte de réflexe, Cham la prit en chasse puis d’un bond rapide, elle sauta agilement sur le toit d’une autre petite boutique et coupa par le toit des nombreux logements qui bordaient les rues étroites de Water Seven. Cette ville n’était pas du tout faite pour la marche à pied mais pour les promenades en bateau !!

Hahaha ! Elle croyait pouvoir m’échapper ?! sourit Cham en se réceptionnant gracieusement devant la bête fugitive.

Le Zoan ne fut nullement impressionné par la prestation féline de la gamine et passa rapidement entre ses jambes, manquant de la faire tomber à cause des grandes queues touffues qui prenaient de l’espace. Vexée, Cham n’abandonna pas sa poursuite et s’écria en reprenant de plus belle :

« Je ne m’avouerai pas vaincue !! ╬ »


Elle tourna à la même intersection que sa cible qui s’apprêtait à rentrer dans un bar. Le renard se changea soudain en une grande et belle jeune femme, mais conserva néanmoins ses oreilles et ses queues.

J’en étais sûre, c’était bien un Zoan ! constata Cham en s’arrêtant à quelques mètres d’elle. Enfin… Une Zoan.


En l’apercevant derrière elle, la jeune femme perdit son sang-froid puis elle rentra en défonçant la porte du bar :

« Mais tu vas me lâcher oui ? Je ne te paillerai pas une nouvelle paire de bottes c’est de ta faute si elles sont trouées ! » dit-elle, en s’avançant à l’intérieur.

« H-hey !! Revenez !! » la suivit Cham, décidément collante « Je vous l’ai dit je ne l’ai pas fait exprès !! De plus, tout ce qui arrive c’est de votre faute aussi !! Si vous ne m’aviez pas mordue on--»


Cham n’eut pas le temps de finir sa phrase que son interlocutrice tomba à terre, en trébuchant sur une chaise. Se relevant aussitôt promptement, elle s’adressa à un homme attablé, au fond du bar.

« Hey Salem ! Cela fait un sacré bail qu’on s’est pas vus…. » commença-t-elle.

Cham observa les alentours. 10 hommes armés qui s’étaient approchés du comptoir et une foule de civils terrorisés tous regroupés dans un coin. Une drôle d’ambiance. Les agresseurs présumés pointèrent leur dangereuse panoplie en direction des deux intruses.

Oh… Un hold-up… Super
, soupira Cham. Heaven va encore m’engueuler en me disant que je me fourre toujours là où ça va pas...



××××××××××××××××××××××××××××××
Spoiler:
 


Merci Reika pour ce joli kit ♥️ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Mer 15 Aoû - 9:32

    Okaaaay. Décidemment, ma journée n’sera pas de tout repos, et j’peux déjà oublier la recherche des Mugiwaras. J’n’imaginais pas d’loin la tête qu’allait m’faire c’vieux sénile d’Garp. M’enfin, il y avait plus important en ce moment. Et par plus important, j’voulais parler de l’entrée abracadabrante d’une personne que j’connaissais bien. J’savais pas tellement comment elle s’était arrangée pour tomber, mais c’était ça d’fait. Une grosse goutte d’eau apparut derrière ma nuque, lorsque la renarde m’appela par mon prénom, avant que les brigands n’braquent leurs armes vers elle, ainsi qu’une petite fille qui devait la suivre de près. L’un des malfrats s’mit à rire aux éclats, avant d’s’approcher de l’encoignure où j’me situais. Pour s’donner un air menaçant, il se mit à lécher sa lame comme un parfait idiot. Nouveau soupir. Lorsqu’il arriva à notre niveau, il shoota tout bonnement la table qui était devant moi, avant d’approcher son visage vers l’mien. Son sourire carnassier l’rendait plus ridicule que jamais.

    • ALORS C’EST « LE » SALEM ?! LE NOUVEAU VICE-AMIRAL ? TIENS DONC ! ET QU’EST QU’UN…

    Mais à peine avait-il voulu finir sa phrase que j’lui avais planté mon pied dans les parties intimes. C’était p’être pas loyal, mais ils ne l’étaient pas non plus en essayant d’attaquer un café où de simples citoyens prenaient du bon temps. L’homme n’tarda pas à s’effondrer à mes pieds, totalement dans les vapes et prit au dépourvu par mon attaque fourbe. Lorsque j’me relevai, j’lui assenai un autre coup de pied, mais avec une bonne dose de haki cette fois. L’corps de ma victime fila façon missile à l’extérieur du café, après être bien passé par l’entrée défoncée. On entendit un grand bruit par la suite, preuve que l’impact fut grand. L’voleur avait dû percuter une autre bâtisse du coin avec véhémence. Sans doute était-il mort sur l’coup. Dans le meilleur des cas et avec un peu de chance, il pouvait s’en tirer avec de multiples fractures. M’enfin. Les autres malfaiteurs prirent soudainement peur. Ca sentait l’sapin et pas qu’un peu…

    • SI TU BOUGES ENCORE UNE FOIS, JE FAIS SAUTER TOUT LE BATIMENT !

    Que m’avait dit le seul gars qui détenait les quelques explosifs du groupe. Et on sentait par l’timbre de sa voix qu’il ne rigolait pas, puisqu’il était très calme, contrairement à ses autres camarades. D’ailleurs, lesdits camarades s’étaient approchés de quelques personnes sur lesquelles ils braquèrent leurs armes, comme la jeune fille qui était juste derrière Elena, ou encore cette dernière elle même. J’me mis à froncer des sourcils, avant d’me rasseoir poliment, la mine de nouveau sereine. On pouvait assimiler ce geste à d’la lâcheté, mais j’réfléchissais. Il est bien vrai que j’pouvais user d’un soru bien exécuté pour déstabiliser le type qui avait des explosifs, mais qu’adviendrait-il des innocents dont la vie n’tenait plus qu’à un fil… ? Dure dure, la vie d’marine. Nos agresseurs prirent confiance et s’mirent tous à sourire. A croire que c’était contagieux, l’sourire. Et c’est ainsi que celui qui faisait office de chef (Toujours l’type aux explosifs) s’adressa à une fille près du comptoir. La seule qui portait un kimono…

    • HEY TOI, MA POUPÉE ! T’SAIS QUE T’ES MIGNONNE ? COMMENCE PAR VIDER LES CAISSES D’CE COIN ! GROUILLE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde
avatar
Hayashi Katsuko
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Mer 15 Aoû - 13:38

Ce ne pouvait pas être pire que ça, une autre marine débarque suivi d'une jeune fille. J'avais commencé à manger, car j'étais morte de faim quand le chef me regarde et me dit :

- HEY TOI, MA POUPÉE ! T'SAIS QUE T'ES MIGNONNE ? COMMENCE PAR VIDER LES CAISSES D'CE COIN ! GROUILLE !

Poupée, pour qu'il me prend pour qui cette imbécile, pour une fille facile il rêvait fortement mais, seulement pour le faire croire que je vais faire ce qu'il me dit je me lève. Je recommence à avoir trop chaud alors j'ouvre un peu mon kimono sans dévoiler ma tenue de combat, il me donne un sac et je m'approche lentement le plus lentement possible. Je suis à côté de la caisse et je sens que le premier marine m'observe attentive surement il croit surement que je suis une pauvre civile en danger. Il fait erreur le pauvre, j'enlève complètement mon kimono pour me retrouver en tenue de combat et une fraction de seconde j'avais piqué les bombe à ce vieux chef pervers et les lance aux marines en ajoutant :

-Je n'en veux pas, ces trucs ce n'est pas mon style.

Je m'étais mis en peu en danger, ce n'est pas grave j'aime ça, le danger quand les autres membres s'approche de moi, je ne bouge pas d'un pouce voir ce que les deux marines et la jeune fille allait faire mais, en tout cas je suis fière j'ai dû en épater plus d'un et je souris chaleureusement comme si de rien n'était en direction des marines et de la demoiselle même si je ne regardais que la jeune fille pour ne pas trop perdre mon sang-froid.

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Mer 15 Aoû - 14:41

    Se retrouvant au milieu d’homme armé jusqu’aux dents je me demandais pourquoi je n’avais pas senti l’odeur des explosifs. Salem fit des siennes et le chef, enfin celui qui parlait le plus fort et dont les autres n’osait contredire. Je me fis pointer par une arme à feu. Je voyais bien que ces loubards de bas étages étaient attiré par de la chaire fraiche et avec deux demoiselles et moi en prime ils étaient bien servi niveau beauté de canon.

    « Hahahaha la Renarde de la Marine. On dit que t’es bonnes et c’est vrai. Les rumeurs à ton sujet sont bien fondées ! »

    Je pris alors ma tête la plus peureuse, rabattue mes queues autour de moi laissant juste entrevoir mon visage rouge comme une pivoine. Amenant ma main à ma bouche :

    « Vous… Vous me faites peur ! S’il vous plait ne me faite pas de mal messieurs le brigand. Je… Je ferais tout ce que vous voudrais… »

    Puis le chef demanda à l’une des demoiselles de vider la caisse. Celle-ci s’empressa d’obéir quand elle fit tomber le kimono et envoya valser les explosif sur….. Salem. Prenant cette opportunité je donnais un simple coup de pied dans les parties intimes de l’homme qui se trouvait devant moi. Celui-ci recula mais resta sur ces pieds. Le coup n’était pas si violent en faite. Juste assez pour le faire reculer et rabattre mes queues en arrière. Faisant un salto arrière je repris ma forme de renarde. Mon museau humant l’air environnant je senti de très bonnes choses à mangé…. Mais se n’est pas vraiment le moment pour ça. Je reculai d’un ou deux mètres et sauta sur l’homme en face de moi. Mon poids le fit basculer en arrière et il vint se cogner la tête contre le bord d’une table s’assommant par la même occasion. Puis nonchalamment reprit ma forme semi-hybride me retrouvant à califourchon sur l’homme. Ha j’ai oublié de vous dire qu’aujourd’hui je suis affublé de mon kimono préféré. Vous savez celui qui est rouge avec des flammes bleu et blanche et qui donne un magnifique décolleté sur ma poitrine.


    Me cambrant alors pour prendre une pose des plus aguicheuses je lancé aux brigands encore debout :


    « Alors mes mignons ? C’est tout ce que vous avez dans le pantalon ? Même Salem en a plus dedans et dieu c’est que c’est difficile de trouver des hommes qui en ont moins que lui ! »

    Tout cela dit sur un ton très sarcastique de quoi les mètres en rogne plus qu’ils ne le sont déjà.

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 98
Date d'inscription : 24/07/2012
avatar
Cham
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Mer 15 Aoû - 19:30



La situation était cocasse. Le soi-disant « vice-amiral Salem » et la soi-disant « Renarde Marine » venait de rétamer un agresseur chacun. Sans oublier que la jeune civile venait de chaparder la bombe pour la balancer dans les mains du grand dadais. Rectification donc, elle était cocasse pour les auteurs du hold-up.

Cependant la jeune civile qui avait retiré son kimono attirait l’attention de Cham. Elle était sûre de l’avoir déjà vue quelque part ( à contrario des deux marines que Cham ne connaissait absolument pas et ce, même de nom ) ; néanmoins elle décida de ne plus se focaliser dessus, la mémoire lui faisant défaut.


La Renarde était à califourchon sur sa victime et le vice-amiral s’était rassis avec un sourire nonchalant pendu aux lèvres. Cependant il restait encore huit hommes… Et ils étaient pas contents du tout.

J’ai promis à Heaven de ne pas me faire remarquer... réfléchit la jeune révolutionnaire, RAAAH MAIS PUREE QU’EST-CE QUE J’AI ENVIE D’EN COGNER UN !!!


Malgré tout, sa décision fut prise : elle serra les dents et pour mieux dissimuler les poings qui lui démangeaient, croisa les bras et attendait passivement que les Marines règlent le compte des braqueurs, tout en se répétant mentalement « Tu as promis, tu as promis, tu as promis, mission importante, surveiller plans de pluton, surveiller Iceburg, le reste on s’en fout, on s’en fout, pas se mêler, pas se mêler… »

ARGH NON J’Y ARRIVERAI PAS !! Et si j’essayais de sortir discrètement du bar ?.. Cette ambiance… C’est trop je vais craquer et casser la gueule à tout le monde !!!


Alors prudemment, la petite brune tourna les talons lentement vers la porte de sortie en espérant sincèrement qu'on ne la remarque pas…

Ce sont les affaires de la Marine, pas les miennes : Yep ! On se tire vite fait bien fait !


××××××××××××××××××××××××××××××
Spoiler:
 


Merci Reika pour ce joli kit ♥️ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Sam 18 Aoû - 9:46

    Décidément, c’était surprise sur surprise. La jeune fille au kimono cachait bien son jeu, héhé. Pouvoir piquer des bombes à un bandit n’était pas donné à tout l’monde, surtout avec autant d’rapidité. J’les réceptionnais tranquillement, quand la phrase d’Elena m’fit frémir… L’rouge me monta aux joues l’espace d’un instant, avant que j’ne me lève pour apparaitre juste devant celle qui nous avait prêté main forte et dont le kimono trainait maintenant à terre. J’n’avais pas à me déconcentrer pour une histoire idiote de froc… ‘Fin bon… C’était Elena quoi, en même temps… Les quelques hommes qui se dirigeaient vers elle pour lui faire payer son acte, s’immobilisèrent net lorsqu’ils me virent. Il était temps d’en finir avec ces gens. J’donnai un coup d’paume en leur direction et dans l’vide. Une onde de choc fit valser les cinq hommes qui m’faisaient face, et ceux-ci s’retrouvèrent bien vite au sol. Le haki de l’armement, il n’y avait rien d’mieux !

    • Halte-là ! Si tu veux pas voir cette fille mourir, t’as intérêt à nous laisser prendre l’blé, mon cher vice-amiral !

    J’me tournai en direction de la voix, avant d’arborer une mine on n’peut plus sérieuse. Encore un autre problème. A peine avais-je secouru une fille, qu’on en menaçait une autre. Et cette fois, c’était celle qui avait suivi Elena de près. La jeune fille s’était faite solidement empoignée par l’braqueur qui s’trouvait vers la sortie. Sans scrupules, l’homme braquait une arme à feu. C’est dire que le moindre geste brusque pouvait causer la mort de l’adolescente, c’qui n’serait pas du tout folichon. Il y avait aussi un autre homme qui avait empoigné une cliente et qui s’dirigeait lentement vers la sortie. Celui-là, j’le laissais à Elena, l’temps d’trouver une solution. ‘Fin… Si elle voulait bien s’bouger l’derche pour, parce qu’elle semblait bien s’complaire dans sa pose pin-up, pour pas dire allumeuse tout court. J’baissai ma garde, avant d’voir le chef avancer vers nous, c'est-à-dire vers la caisse. Ils n’étaient plus que trois voleurs en liste à nous faire chier comme pas possible…

    • J’te pardonne ma poupée. J’t’aime bien, même si tu m’as piqué mes bombes. Mais si tu n’me remplis pas le sac bien vite, mes hommes se chargeront de tuer ces pauvres innocents… T’ne voudrais pas avoir leur mort sur la conscience non, héhé ?

    Même si nous avions l’avantage du nombre, la situation n’en restait pas moins délicate. L’plus dur, c’était les otages qu’ils avaient réussi à avoir. Pour limiter les dégats, j’sautai derrière l’comptoir pour m’poster devant le reste des hommes et femmes du café qui étaient complètement effrayés. Pour c’qui était de leur sécurité, c’était déjà ça. J’fis un clin d’œil à la fille en kimono pour qu’elle s’exécute. Mais un truc vint tout bouleverser. L’chef de la bande, aka le vieux pervers, s’approcha d’la demoiselle, sourire béat aux lèvres. Il semblait complètement subjugué pour n’pas dire excité par la jeune femme, et il s’aventura même à lui palper les seins, une fois devant elle. C’est à croire qu’il avait complètement oublié l’fric… Ou pas en fait !

    • T’as d’beaux nichons toi… M’enfin, dépêche toi d’me remplir mon sac qu’on s’tire d’ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde
avatar
Hayashi Katsuko
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Sam 18 Aoû - 15:42

Un clin d'oeil pour qu'il se prenait cet imbécile de marine mais, je compris de suite que ce n'était pas moi qu'il regardait. Il regardait mes mains tenant le sac de ses brigands et de plus j'étais devant la caisse alors je me recommence au boulot immédiatement enfin pas vraiment j'avais ramassé mon kimono avant de recommencer (c'est l'un de mes favoris jaune avec des pétales de fleurs blanches et une fine centure rouge que je serais peu pour pouvoir l'enlever dans des cas comme celui-ci).

Peu après, je vois cet abrutis de chef qui s'assoit en face de moi et me regarde avec un sourire pervers, j'ai un mouvement de recul et aussi je mets le sac à moitié devant mon bustier en devenant rouge comme une tomate. Et là c'est le pompon, je m'étais ré approché pour continuer de remplir le sac et le voilà qu'il me prend "sakura" et d'un coup je crie dans le café sans me soucier de rien :


-Tu peux faire tout ce que tu veux de moi mais, je t'en supplie ne fais rien à ce katana. C'est mon trésor c'est la seule chose qu'il me reste de ma mère adoptive

Takuto me l'avait donné et de plus c'était l'un des préfères de sakura, les larmes commencent à couler et je commence à trembler, le chef en voyant cela souris plus et envoie mon précieux katana à un de ses coéquipiers encore debout. Il me regarde de toute sa hauteur et je continue à pleurer en regardant mon katana entre les mains de ses bandits. J'aurais bien aimé attaquer avec mon pouvoir de la neige mais, je devais rester quand même discrète vis-à-vis des marines et de la jeune fille qui au bout d'un moment me disait quelque chose mais, je ne devais pas m'attarder là-dessus et en plus les civils qui sont en danger.

Je n'arrive plus à me concentrer sur mon devoir essentielle, la seule chose que je veux maintenant c'est .récupéré "sakura" quand je sens quelque chose me léchait la joue, un son strident sors de ma bouche et je regarde le chef avec son sourire et ses yeux qui disaient "remet toi au travail et après on s'casse d'ici ma poupée".

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Sam 18 Aoû - 17:53

    Et voilà encore une fois Salem rougis. Haha trop drôle. Je le trouve trop mignon quand il fait le petit puceau alors qu’il ne l’est pas. Quand les futurs prisonnier reprirent le dessus en prenant en otage deux demoiselles dont celle qui me suivait depuis le début et qui avait essayé de s'éclipser discrètement mais se fut rater. Lorsque le cri de la femme au kimono retenti :

    -Tu peux faire tout ce que tu veux de moi mais, je t'en supplie ne fais rien à ce katana. C'est mon trésor c'est la seule chose qu'il me reste de ma mère adoptive.

    Sa mère adoptive ? Un trésor ? Je vis le katana en question passer de mains en mains. Me relevant mais restant sur mes gardes car je ne voulais pas commettre l’irrécupérable. Un homme s’approcha de moi et pointa son arme sur ma personne. Alors je levé les bras et j’allais tenter un énorme coup de bluff, quoi que non ceci n’étais point un coup de bluff :

    - Bien messieurs. Je crois qu’on c’est tous bien défoulé et chacun y a trouvé ce qu’il voulait ou plus ou moins. Mais maintenant je suis lasse et j’aimerais rentrer à Marie-Joa.

    Je me tue laissant assimiler cette information lorsque petit à petit l’horreur s’affichait sur les visages des hommes. Ils venaient de comprendre à qui ils avaient affaire. Un sourire sadique s’afficha alors sur mon visage et mes yeux prirent un air très sombre :

    - Alors que préférez-vous ? Vivre libre ou devenir un de mes nouveaux esclaves…. D’ailleurs je me demande combien de temps vous tiendrez face à mon géant.

    Ceci était un énorme coup de bluff et seul Salem le savait car à par la Marine personne d’autre ne sait que je suis déchue de mon rang de Dragon Céleste. Certains se mirent à trembler et ils lançaient des regards à leur chef. Mon plan aurais put fonctionner il aurait put mais le chef ne broncha pas. Zut ma ruse n’avait pas fonctionné. Il était bien décidé à ne pas se laisser intimider. Alors je pris une chaise et je m’assis :

    - Bon allez-y Vice-Amiral Fenyang. Je vous les laisse débarrassé moi de ces déchets ! Ils me gâchent la vue.

    Tout ceci dit sur un ton des plus méprisant comme peuvent le prendre les véritable Dragon Céleste.


××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 98
Date d'inscription : 24/07/2012
avatar
Cham
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Sam 18 Aoû - 20:45



Le grand dadais donna un coup de paume et rétama en un seul coup cinq hommes qui se dirigeait vers la Zoan. Et pas de doute possible : le mouvement de l’air qui faisait virevolter ses cheveux en se répandant comme une onde provenait bien du Haki combattif.

Hélas elle n’aurait jamais dû se retourner juste pour un léger coup de vent dans le dos. Un des « survivants » se jeta sur la petite brune puis lui passa son bras brutalement autour du cou pour l’immobiliser. Il colla ensuite fermement son arme sur sa tempe et cria à l’intention de l’homme nonchalant :

« Halte-là ! Si tu veux pas voir cette fille mourir, t’as intérêt à nous laisser prendre l’blé, mon cher vice-amiral ! »

Heaven… Si je me fais prendre en otage j’peux quand même riposter.. ? se demanda Cham en essayant vainement de se dégager de sa prise.


Le vice-amiral se rangea derrière le comptoir pour rester près des civils tandis que la jeune fille avec son sabre avait de nouveau reçu l’ordre de ranger l’argent. Après s’être fait pelotée, la malchanceuse s’était ensuite fait piquer son sabre. Et maintenant, elle pleurait.

« Tu peux faire tout ce que tu veux de moi mais, je t'en supplie ne fais rien à ce katana... » implora-t-elle, les yeux embués de larmes. « C'est mon trésor, c'est la seule chose qu'il me reste de ma mère adoptive... »

Quel changement ! Il y avait à peine quelques minutes, c’était elle, la mine sérieuse et assurée qui tenait la bombe arrachée sous les yeux ébahis de la salle. Il suffisait donc de lui retirer son sabre pour la faire partir dans une grave dépression spontanée… Elle devait décidément tenir à ce sabre comme à la prunelle de ses yeux. Ou peut-être qu’elle tentait d’amadouer ces vilains messieurs comme le faisait la grande blonde ?...

« Bien messieurs. Je crois qu’on s’est tous bien défoulé et chacun y a trouvé ce qu’il voulait plus ou moins. Mais maintenant je suis lasse et j’aimerais rentrer à Marie-Joa. » déclara celle-ci d’un air triomphale.

Cham mit du temps à saisir où en voulait venir la Renarde.

Oh oh. Se pourrait-il que ... Heck no ?

« Alors que préférez-vous ? Vivre libre ou devenir un de mes nouveaux esclaves…. D’ailleurs je me demande combien de temps vous tiendrez face à mon géant. »

… Noooooope. Bitch please

« Bon allez-y Vice-Amiral Fenyang. Je vous les laisse, débarrassez-moi de ces déchets ! Ils me gâchent la vue. »

Petit silence dans la salle... que Cham brisa sans remords :

« Euh dites…commença-t-elle, perplexe, Si vous étiez vraiment un Dragon Céleste vous n’auriez jamais attendu jusqu’à maintenant pour le dire. Enfin moi, ça me parait logique. »


Et puis une Marine Dragon Céleste ça passe pas. Mais peut-être que Cham aurait dû faire taire sa franchise ?... Sûrement, à en juger le QI des agresseurs bornés. D’ailleurs l’impudent qui la tenait ( enfin qui l’étranglait à moitié plutôt ) n’allait pas tarder à faire les frais de sa stupidité.

« …Vous n’êtes plus que trois sur dix et vous continuez à vous acharnez juste pour la caisse d’un malheureux bar ? Vous êtes débiles ma parole ! Tout ce que vous allez gagner c’est un gros pain dans la tronche !! »



Sur ce, Cham donna un violent coup de coude dans l’abdomen du ravisseur. De douleur, il lâcha son arme et se crispa sur le sol, en regardant, incrédule, le sang s’échapper de son ventre. Des petits bouts de miroirs jonchaient à côté de lui, tachés de sang.

« Punch mortel version ‘coup de coude’. Comme le coude est une partie humaine plutôt dure t’es le seul à en pâtir. Navrée ! » lui lança-t-elle, enfin soulagée de pouvoir participer à l’effervescence.

Sans perdre plus de temps, elle traça par la même occasion un miroir transparent qui vint se ficher devant les civils et déclara à l’intention de ce qui semblait être le chef de ces vauriens.

« Héhéhé... Alors qu’est-ce que tu vas faire là, hein ? Ce miroir est intouchable. Prendre des otages là, maintenant, tu peux définitivement faire une croix dessus... Comme tu peux le voir, je t’offre l’opportunité de te rendre comme un homme, un vrai : ... Tu peux me remercier si tu veux. » termina-t-elle en appuyant sa dernière phrase par un petit rire narquois.




××××××××××××××××××××××××××××××
Spoiler:
 


Merci Reika pour ce joli kit ♥️ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Lun 20 Aoû - 6:53

    J’pense bien que j’m’étais trop reposé sur mes lauriers et que cette situation n’avait que trop duré. J’aurais pu les rétamer en vitesse depuis le début, mais j’avais joué la finesse pour ne pas engendrer de pertes au niveau des civils. Ça avait été ma priorité première. Mais d’une manière ou d’une autre, j’avais eu tort de compter sur la jeune fille au kimono et Elena qui n’avaient pas réagit comme je l’espérais. En effet, la première se mit à geindre opiniâtrement comme une vraie gamine, lorsque l’on lui arracha son sabre. Un héritage disait-elle. La deuxième n’avait rien eu d’mieux à faire que de tenter un coup d’bluff. Ca allait sans doute marcher avec quelques personnes, mais une un personnage vint briser la tentative de la marine qui fut vouée à l’échec. Cependant, ledit personnage fit vite de régler certaines choses en quelques secondes seulement à l’aide d’un pouvoir mystérieux.

    Fruit du démon ou pas fruit du démon ? Toujours est-il qu’elle avait neutralisé sans trop de mal son tourmenteur, avant de faire apparaitre un miroir entre moi et les civils de sorte à ce qu’ils soient définitivement protégés. L’espace de quelques temps, elle avait réussi à me bluffer et le chef des bandits avec. Il ne restait plus que deux bandits encore debout, d’ailleurs. Le chef et celui qui avait l’épée de la jeune fille au kimono jaune. Loin de paniquer, ces derniers se lancèrent des coups d’œil malicieux, avant de sourire. Ils n’avaient plus qu’une solution, vu que la porte défoncée leur donnait libre accès à l’extérieur : Fuir loin d’ici pour pouvoir sauver leur peau. J’eus un sourire. Ils étaient bien trop prévisibles, ces gens. Mais au moment même où ils voulurent exécuter le moindre geste, j’étais soudainement apparu devant la sortie, d’un simple soru, sourire aux lèvres.


    • Les carottes sont cuites comme elle a dit. Il n’y a plus d’échappatoires !

    • AAAH !! VOUS CROYEZ ÇA ?!

    Car à peine s’étaient-ils rendu compte qu’ils étaient pris en sandwich, que les deux hommes se ruèrent une nouvelle fois sur les deux personnes restantes qu’ils pouvaient encore prendre en otage. L’chef s’empara solidement de la jeune fille au kimono qui pleurait et braqua une arme à feu sortie de nulle part sur l’une de ses tempes, tandis que le dernier empoigna solidement Elena contre laquelle il se lova carrément. Y a des types qui trouvaient l’moyen d’être pervers dans ce genre de situation… Mon Dieu ! Malgré tout, moi, je m’adossai contre l’un des rebords de la précédente porte, derrière moi. Elena pouvait aisément s’en sortir. Après tout, elle était marine et il fallait qu’elle prouve que son grade de lieutenante n’a pas été usurpé… Néanmoins, l’problème, c’était l’adolescente au kimono qui pleurait, sans compter que le responsable de la bande ne se gênait pas pour lui lécher la joue droite…

    • ALORS MAINTENANT, VOUS ÊTES BIEN GENTILS LA PTITE CHIEUSE ET LE VICE-AMIRAL, MAIS VOUS AVEZ INTÉRÊT A VOUS ÉCARTER DE L'ENTRÉE ET FISSA !

    Et c'est reparti pour un tour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde
avatar
Hayashi Katsuko
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Lun 20 Aoû - 11:13

La jeune fille qui suivait l'autre marine avait bien réagis comme elle mais, ce n'était pas vraiment fini comme devait le penser cette espèce de vice-amiral. Pour moi c'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase, ce pervers avait osé me poser sur la tempe une arme à feu. J'avais perdu mon sang-froid mais, alors là définitivement entre ses brigands et ses deux marines qui ne font rien pour arranger la situation actuelle.

J'allais tous régler moi-même comme à chaque fois que j'étais en situation délicate, de un je devais récupérer "sakura" alors pour faire vite, car l'abrutis qu'il avait entre les mains l'avait dégainer. Je donne un coup de coude dans le ventre de ce vieux chef pervers et sauta sur le comptoir puis sauta en direction de celui qui détenait "sakura" en disant à voix basse :


-Marteau enneigé

J'avais crée le plus gros marteau de neige que je le pouvais et frappa l'abrutis qui tenait "sakura" qui se retrouva par terre complètement sonné pendant plusieurs heures et je récupérais mon katana et je me dirigeais dangereusement vers le chef et dit à voix basse en toucha la lame de mon katana avec ma main :

-Lame glacé

"sakura" était maintenant enrobé de neige, il n'y avait plus que le comptoir entre moi et le chef pervers, je sautais sur le comptoir et d'un mouvement rapide donna un coup sur le torse du chef qui tomba par terre et je crie aux deux marines :

-Voilà c'est réglé, vous avez plus qu'a les mettre en Impel Dowm comme si vous savez très bien le faire.

Je m'assois sur le comptoir pour regarder la suite des évènements et comment réagir ses deux marines face à mon geste.

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Lun 20 Aoû - 11:51

La phrase de la demoiselle me fit rire. Mais pas un rire amusé un rire méprisant. Je me relevai et la regarda d’un regard des plus flamboyant :

- Vois-tu mes très chers cousins et oncles sont des abrutis finis. Ils ne sortent jamais de leur immense palace ce qui prouve bien leur idiotie. Sache ma chère que pour ma part je préfère de loin me fondre dans la masse et dénicher mes esclaves sans avoir à les payer. D’ailleurs Père en est content comme ça je ne gaspille pas le moindre berry pour des déchets qui ne tiendront même pas une semaine à mon service.

Je me frappai mentalement pour avoir blasphémer ma « famille ». Si Salem parle je suis bonne pour le fouet. Puis le chef s’empara de la fille au katana et le dernier en lisse m’attrapa. Se collant à moi. Je sentis son machin sur ma jambe. J’allais lui montrer qui c’est qui mène la danse dans la perversité mais la fille au katana sans occupa la première. Zut et moi qui allait lui montrer qui je suis réellement.

- Et moi qui me faisais une joie de m’en occuper. Enfin c’est fait on ne revient pas en arrière.

J’allais chercher quelque chose dans mon kimono… Oui oui je viens bien de mettre mes mains dans mon kimono. J’en sorti trois paires de menotte. J’en lancé une à Salem et commençait à passer les menottes aux deux hommes prés de moi. Une fois cela fait je regardais Salem puis les deux demoiselles. Je leur fit un signe de remerciement puis sorti une petite bourse remplit de berry que je lancé à la petite brune du début :


- Tiens avec ça tu as de quoi te payer une nouvelle paire de botte.

Je m’approchais de Salem, me collant presque à lui, lui lançant un regard des plus coquin et venant chuchoter à son oreille de sorte que personnes ne puisse entendre :

- Veuillez m’excuser Vice-Amiral pour ce comportement des plus indignes de la Marine mais sachez que votre rougissement ne m’ai pas passé inaperçue.

Puis je sortis un escargophone et appela le QG pour dire que nous avions des malfaiteurs à mettre en cage.

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 98
Date d'inscription : 24/07/2012
avatar
Cham
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Lun 20 Aoû - 21:37




«Vois-tu mes très chers cousins et oncles sont des abrutis finis. Ils ne sortent jamais de leur immense palace ce qui prouve bien leur idiotie. Sache ma chère que pour ma part je préfère de loin me fondre dans la masse et dénicher mes esclaves sans avoir à les payer. D’ailleurs Père en est content comme ça je ne gaspille pas le moindre berry pour des déchets qui ne tiendront même pas une semaine à mon service. »

Cham sentit son cœur se serrer et sa mine s’assombrit brutalement.

« Heh quoi ?... A chaque fois qu’il y a bobo sur le lieutenant les amiraux débarquent ? Ça doit être vachement prat--»


Mais elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que les deux survivants s’empressèrent de prendre les otages qu’ils pouvaient. La Zoan et la fille au kimono.

« ALORS MAINTENANT, VOUS ÊTES BIEN GENTILS LA PTITE CHIEUSE ET LE VICE-AMIRAL, MAIS VOUS AVEZ INTÉRÊT A VOUS ÉCARTER DE L'ENTRÉE ET FISSA ! »

« NAN MAIS TU SAIS A QUI TU PARLES S’PECE D’EUNUQUE ?!!! » GRAOUH !

A la limite d’ignorer la sécurité de l’otage, Cham s’élança pour lui faire payer cet affront quand soudain…

« Marteau enneigé. »

Une mini-avalanche sortie de nulle part s’abattit sur celui qui tenait son interlocutrice d’un peu plus tôt, la soi-disante Marine de sang royal.

« Et moi qui me faisais une joie de m’en occuper. Enfin c’est fait on ne revient pas en arrière. » déclara la Renarde.

« Lame glacée. »

D’un geste brusque et net, la jeune brune au kimono terrassa le chef d’un coup de sabre sur le torse. Le sang gicla de la blessure gelée de l’homme qui s’effondra en poussant un cri de douleur.

Ah… C’était donc elle toute cette neige !!... Bon apparemment elle s’est enfin remise…. Songea Cham en la regardant ranger consciencieusement le sabre dans son fourreau, …Pourquoi n’a-t-elle pas utilisé son pouvoir plus tôt au lieu de pleurer ?

Peut-être pour la même raison qu’elle ?... A savoir que peut-être les Marines les reconnaitraient grâce aux pouvoirs des Fruits du Démon ? Cham avait en effet hésité à l’employer mais la situation l’exigeait. D’un geste discret, elle fit disparaitre la surface miroitante pour faire apparaître les visages choqués des civils.
La Marine hocha la tête pour la remercier puis lui lança une petite bourse.

« Tiens avec ça tu as de quoi te payer une nouvelle paire de botte. »

Cham regarda fixement un moment la petite bourse dans sa main puis leva ses yeux mauves vers la Renarde.

«…J’en veux pas. » dit-elle d’une voix presque haineuse. « Je vais me salir les mains. »


Sans plus attendre elle lança l’argent vers ce qui lui semblait être le proprio puis lui suggéra tout en prenant la direction de la sortie :

« Achetez-vous une alarme ou des gardes du corps. Ou de la peinture et peignez sur l’entrée ‘La banque c’est par là-bas →’… Aujourd’hui vous avez eu de la chance c’est tout. »


Elle enjamba les corps qui jonchaient le sol afin de s’éclipser du bar le plus tôt possible. La jeune adolescente ne jeta même pas un regard au Vice-Amiral qui était adossé à côté de la porte puis quitta les lieux.

Sa route venait apparemment de croiser celle d’un Dragon Céleste. Elle les haïssait tant ! Elle n’y pouvait rien, sa rancœur la rongeait profondément. Si elle s’était engagée chez les révolutionnaires c’était en partie pour pouvoir contempler un jour d’un œil mauvais la chute de cette maudite aristocratie.

« Je préfère de loin me fondre dans la masse et dénicher mes esclaves sans avoir à les payer. »

Si l’un des braqueurs ne lui avait pas sauté dessus elle l’aura fait à sa place. Ça, elle peut le jurer. Elle préférait quitter ce bar avant de lui cracher à la figure tout ce qu’elle pensait de ces pourritures de Dragons Célestes.



××××××××××××××××××××××××××××××
Spoiler:
 


Merci Reika pour ce joli kit ♥️ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2012
Age : 24
avatar
Fenyang S. Alheïri
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Jeu 23 Aoû - 9:49

    Ça avait été du rapide. La jeune fille au kimono s’était reprise comme par magie avant de mettre ses adversaires K.O d’une drôle de manière. Et vu comment ça s’était passé, j’pariais pour un fruit du démon. Logia ou paramecia ? La question était là, même si j’ne saurais être formel. Faut dire que ça grouillait d’utilisateurs de fruits. Entre les miroirs et la neige, on était servi. Sa phrase par contre, m’fit un petit quelque chose. Elle sonnait comme un reproche, quelque chose dans le genre. M’enfin, ce n’était qu’une gamine, alors j’n’avais pas à en faire tout un plat. Elena fit son petit manège comme d’hab au point elle m’fit sourire, mais les paroles de la jeune fille aux miroirs qui suivirent m’firent frémir. Ces jeunes gens avaient une dent contre la marine, clair et net. Mais vu comment elles nous avaient aidées, j’ne pouvais rien faire. C’est donc ainsi que j’étais resté flegmatique lorsque celle qui poursuivait Elena s’en alla…

    Les marines que la lieutenante appela vinrent très vite et envahirent les lieux. Certains clients étaient en état de choc, tandis que d’autres avaient pris la poudre d’escampette quand le bordel se calma définitivement. Nos hommes ramassèrent les bandits et les menottèrent, avant de les faire sortir du café pour sans doute aller les placer dans les cales de mon bateau. Et comme l’avait si bien dit la jeune fille au kimono, c’était direction Impel Down. On n’pouvait faire autrement de toutes les façons. Les gérants du café voulurent me remercier, mais j’préférai les faire taire et sortir en silence. Tout le mérite ne me revenait pas, il fallait bien avouer et quand j’y pensais, j’trouvais que j’avais eu tort de me reposer sur les jeunes filles qui nous avaient prêté main forte. J’en avais un peu honte. J’laissai le soin aux soldats de réparer les dégâts du café, tout en m’dirigeant vers mon navire, là où j’allais pouvoir tranquillement me désaltérer et manger à ma faim en attendant de faire route pour Impel Down…

    J’aurais pu appeler Elena, mais il ne tenait qu’à elle de squatter mon navire. D’ailleurs, j’me remémorai de sa petite phrase et j’eus un sourire. Comme ça, elle avait remarqué que j’avais rougi… D’bon augure… Ou pas en fait. Parce que là connaissant bien, j’étais à peu près sur et certain qu’elle allait m’charrier là-dessus pendant un bon moment. Dire que j’avais pourtant l’ascendant sur elle lors de notre première rencontre. C’est à en mourir de rire. Et c’est au fil de mes pensées que je pus rejoindre ma gigantesque embarcation dans l’un des fameux docks de Galley-La Company qui procédait à une simple révision. J’n’avais pas pu remplir la mission que Garp m’avait confié, mais j’avais au moins une bonne excuse pour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part dans ce vaste monde
avatar
Hayashi Katsuko
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Jeu 23 Aoû - 19:57

Le vice-amiral était parti et avant c'était la jeune fille qui m'était familière. Les marines avaient envie le café, je ne me sentais pas à mon aise alors j'enfile mon kimono sur mes épaules et redonna la bourse à la renarde en évitant son visage et en évitant aussi de lui montrer mon visage triste :

-Je n'ai pas besoin de ta bourse, reprend là je ne veux pas être prise par pitié

Je sortis du café et reprit mon chemin dans Water Seven, les larmes aux yeux en pensant ce que le chef pervers et ses acolytes allaient vivre à Impel Dowm, tout en repensant à ce que takuto m'avait raconté dessus. Cet endroit j'aimais je n'irais le voir mais, d'après lui il parait que maman est toujours enfermée dedans. J'avais demander pour mon père, il avait baisé ses yeux et m'avait dit "il s'est fait exécuté juste quand tu as eu deux ans.

Je pleurais toujours dans water seven enfin je n'étais plus là-bas j'atterris là où j'avais laissé le "Viking River", je le touchais de la main et dit à voix haute avec mes larmes :


-Je ne te laisserais plus jamais aux mains de la marine, si je finis dans cet endroit je te laisserais à takuto plutôt qu'à ces imbéciles de la marine.

Je remonte dessus et reste sur le pont à regarder le ciel, en pensant à tout et à rien. Surtout me demandant si je reverrais cette jeune fille que j'aimerais connaitre plus et les deux marines et peut-être les connaitre aussi même si je les déteste. Et puis pour l'instant je ne pouvais pas bouger, il me fallait trouver des compagnons et surtout un navigateur ou une navigatrice pour faire bouger le "Viking River" sans me perdre.

××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26
avatar
Dasilva Elena
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique. Jeu 23 Aoû - 21:45

    Cette phrase ne met pas inconnue. Combien de fois je l’ai prononcé et combien de fois ai-je reçut le fouet pour cet écart de parole. Je ne sais pas si la jeune brune avait put voir mon regard. Un regard emplit d’une profonde compréhension. Ma bourse passa aussi dans les mains de la jeune fille au kimono qui évita mon regard. Évidement les Dragons Célestes sont détesté et c’est tellement compréhensible.

    Le propriétaire me regarda, entre l’admiration et la hantise que je lui fasse quelque chose. J’esquissais un sourire pour lui prouver qu’il n’avait rien a craindre de moi :


    - Gardé donc cet argent Monsieur. Cela vous permettra de payer les dégâts que nous avons faits à votre établissement.

    Les soldats arrivèrent très vite et se mirent à menotter et à emmener les malfrats. Nous firent le salut puis je quittais le café. Prenant ma forme de renarde, humant l’air je rejoignis assez vite Salem. Et apparemment il se dirigeait vers les hauteurs. Arrivant à sa hauteur continuant à marcher sous ma forme renarde puis petit à petit reprit ma forme semi-hybride pour marcher correctement à sa hauteur. Lui était déjà immense mais moi avec mes un mètre et quatre-vingt centimètres nous nous démarquions un peut plus de la foule qui nous fixé sur notre passage.

    - Et bien Vice-Amiral vous ne vous êtes pas vraiment foulé sur ce coup….. Moi non plus je l’avoue.

    Il est vrai que je n’avais rien fais de bien précis à part en rétamer un et enquiquiner Salem pour voir si il réagirait. Ce qui avait été le cas d’ailleurs. Cela m’avait mise de bonne humeur en vérité. Mes queues se balançaient de droite à gauche et mes oreilles n’arrêtaient pas de bouger dans tous les sens pour me prévenir de tous les bruits avoisinant.


    - Puis-je vous demander la permission de monter dans votre vaisseau et de faire le trajet jusqu’à Marineford ?


××××××××××××××××××××××××××××××
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre insolite ; Café chaotique.

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre insolite ; Café chaotique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» un outil insolite
» ♣ Le café, ça tache ? | Alix & Ewen
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Café renversé,aquarium, asticots, moisissures...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG [PERSOS DU MANGA AUTORISÉS] :: Le Monde [RPG] :: Grand Line :: Water Seven-